J'ai un compte
Intégrer la ligue
Complet !
32 équipes... 32 GMs. Nous n'avons plus de places mais n'hésitez pas à nous contacter si vous voulez vous placer en liste d'attente.
...
J'ai compris
Message important | À tous les Visiteurs
Datas & account
Les 5 derniers matchs FFF

Washington, we have a problem

MacTavish
Article écrit par
MacTavish

Après mon arrivée l’été dernier pour la dernière saison sur le précédent opus, celle-ci était en quelque sorte ma première « vraie » saison FFF, avec cette fois une équipe composée par moi-même sur ce Madden 20, et elle fut plutôt satisfaisante : onze victoires, beau bilan et belle surprise pour les Redskins mais pas de playoffs. Rien à reprocher aux joueurs qui composaient un groupe le plus homogène possible mais il y aura de quoi avoir des regrets du côté de la capitale.

La saison

Sans trop revenir sur la première partie de saison (disponible dans l’article « Redskins : week 8, front 7 »), certains motifs peuvent être une source de déception mais aussi d’encouragements : une défaite d’un point sur field goal des 49ers dans les dernières secondes, une défaite de deux points face aux Jets, où le manque d’expérience d’Haskins aura sûrement été un facteur en fin de match, et que dire de la fin de saison : 9-3, à ce moment-là numéro 1 contre la course (ndlr : juste pour le souligner), quatre matchs à jouer et ce furent les montagnes russes. Lâché par la console dans le match face aux Packers sur lequel les Redskins avaient la mainmise, Washington enchaîne avec un presqu’exploit face aux Eagles, relançant ainsi la course aux Wild Card. Malheureusement, les Giants assureront leur place en playoffs dans un match qu’ils dominaient déjà avant qu’une nouvelle fois, la console ne lâche. Fin de saison à Dallas dans le magnifique AT&T Stadium, face aux Cowboys, où les Redskins ont pu aligner quelques back-ups car plus aucun enjeu et l’emporter grâce à un super match de Chris Thompson. Au final, ce 11-5 aura autant le goût de la réussite que de la défaite.

Le GM a réagi sur cette fin de saison régulière : « On est passé tout prêt et on sait donc qu’on peut mieux faire encore la saison prochaine. L’objectif de début de saison est atteint : on a, je pense, trouvé notre franchise QB. C’est clair que tu ne peux pas être entièrement satisfait en étant à 11-5 et en ne pouvant pas jouer les playoffs. Le calendrier était très difficile mais les adversaires ont été plus forts. Forcément, dans la course finale il y a des malheureux mais les Giants et les Falcons n’ont sûrement pas volé leur place en Wild Card. Ils sont coachés par deux excellents GMs à qui je souhaite bonne chance en playoffs ». Apparemment, le manager belge n’aurait pas le seum.

Les awards

MVP : Coup de génie ou adaptation miracle ? Jonathan Allen est devenu l’un des meilleurs defensive tackles de la ligue, si ce n’est le meilleur ! Alors qu’il fut repositionné tackle en début de saison suite à l’arrivée de Nick Perry (outside linebacker) qui propulsa Montez Sweat au poste de end, l’ancien d’Alabama nous sort une saison à 25 sacks ! Pas moins de 21 tacles pour perte à côté de ça. Bref, le capitaine d’une très belle défense.

J. Allen Charts
J.Allen Analytics
Charts
#chartdiv2 { z-index: 1; width: 100%; height: 500px; } am4core.ready(function() { // THEME am4core.useTheme(am4themes_animated); /// INSTANCE var chart = am4core.create("chartdiv2", am4charts.RadarChart); // DATA chart.data = [{ "category": "Sacks", "value": 23, "color": am4core.color("rgba(255,182,18,1)"), "full": 30 },{ "category": "Force Fumble", "value": 2, "color": am4core.color("rgba(255,182,18,1)"), "full": 30 }, { "category": "INTs", "value": 0, "color": am4core.color("rgba(255,182,18,1)"), "full": 30 }, { "category": "TDs", "value": 0, "color": am4core.color("rgba(255,182,18,1)"), "full": 30 }]; // MAX VALUE // MAKE CHART NOT FULL CIRCLE chart.startAngle = -90; chart.endAngle = 180; chart.innerRadius = am4core.percent(50); // NUMBER FORMAT chart.numberFormatter.numberFormat = "#.#"; // AXES var categoryAxis = chart.yAxes.push(new am4charts.CategoryAxis()); categoryAxis.dataFields.category = "category"; categoryAxis.renderer.grid.template.location = 0; categoryAxis.renderer.grid.template.strokeOpacity = 0; categoryAxis.renderer.labels.template.horizontalCenter = "right"; categoryAxis.renderer.labels.template.fontWeight = 500; // COLOR categoryAxis.renderer.labels.template.fill = "rgba(255,255,255,.8)"; categoryAxis.renderer.minGridDistance = 10; // AXES var valueAxis = chart.xAxes.push(new am4charts.ValueAxis()); valueAxis.renderer.grid.template.strokeOpacity = 0; valueAxis.min = 0; valueAxis.max = 23; valueAxis.strictMinMax = true; // COLOR valueAxis.renderer.labels.template.fill = "rgba(255,255,255,.2)"; // SERIES var series1 = chart.series.push(new am4charts.RadarColumnSeries()); series1.dataFields.valueX = "full"; series1.dataFields.categoryY = "category"; series1.clustered = false; // COLOR //series1.columns.template.fill = new am4core.InterfaceColorSet().getFor("alternativeBackground"); series1.columns.template.fill = "rgba(255,255,255,1)"; series1.columns.template.fillOpacity = 0.05; series1.columns.template.cornerRadiusTopLeft = 20; series1.columns.template.strokeWidth = 0; series1.columns.template.radarColumn.cornerRadius = 20; var series2 = chart.series.push(new am4charts.RadarColumnSeries()); series2.dataFields.valueX = "value"; series2.dataFields.categoryY = "category"; series2.clustered = false; series2.columns.template.strokeWidth = 0; series2.columns.template.tooltipText = "{category}: [bold]{value}[/]"; series2.columns.template.radarColumn.cornerRadius = 20; // COLOR series2.columns.template.fill = "rgba(255,182,18,1)"; // CURSOR chart.cursor = new am4charts.RadarCursor(); });
Tackles
46

OPOY : Puisque le MVP est défensif, rendons un bref hommage à l’attaque, menée par Dwayne Haskins et portée par ses receveurs : Beasley, Richardson et McLaurin. Des trois, Paul Richardson aura été le plus complet avec ses 847 yards et 11 touchdowns.

En mode Buckeyes : Impossible de parler des meilleurs Redskins de la saison sans consacrer quelques lignes à la connection Haskins – McLaurin. En effet, les deux anciens d’Ohio State ont régalé les fans. Presque cible préférée de Dwayne Haskins avec ses 10 touchdowns à la réception (et 2 à la course), Terry McLaurin s’impose déjà comme une pièce maîtresse dans l’attaque de la capitale.

Un bref point sur les joueurs classés à suivre du début de saison :

    • Dwayne Haskins : C’était la grande question du début de saison quant à savoir si le nouveau quarterback de Washington avait les épaules pour être titulaire et tous les doutes semblent être levés. Il devrait être le franchise QB pour les années à venir. 3037 yards à la passe, 25 touchdowns et 19 interceptions, des stats qui le placent sans conteste dans les meilleurs débuts NFL pour un rookie.
D. Haskins Jr Charts
D.Haskins Jr Analytics
Charts
#chartdiv { z-index: 1; width: 100%; height: 500px; } am4core.ready(function() { // THEME am4core.useTheme(am4themes_animated); /// INSTANCE var chart = am4core.create("chartdiv", am4charts.RadarChart); // DATA chart.data = [{ "category": "Sacks", "value": 22, "color": am4core.color("rgba(255,182,18,1)"), "full": 50 }, { "category": "INTs", "value": 18, "color": am4core.color("rgba(255,182,18,1)"), "full": 50 }, { "category": "TDs", "value": 24, "color": am4core.color("rgba(255,182,18,1)"), "full": 50 }]; // MAX VALUE // MAKE CHART NOT FULL CIRCLE chart.startAngle = -90; chart.endAngle = 180; chart.innerRadius = am4core.percent(50); // NUMBER FORMAT chart.numberFormatter.numberFormat = "#.#"; // AXES var categoryAxis = chart.yAxes.push(new am4charts.CategoryAxis()); categoryAxis.dataFields.category = "category"; categoryAxis.renderer.grid.template.location = 0; categoryAxis.renderer.grid.template.strokeOpacity = 0; categoryAxis.renderer.labels.template.horizontalCenter = "right"; categoryAxis.renderer.labels.template.fontWeight = 500; // COLOR categoryAxis.renderer.labels.template.fill = "rgba(255,255,255,.8)"; categoryAxis.renderer.minGridDistance = 10; // AXES var valueAxis = chart.xAxes.push(new am4charts.ValueAxis()); valueAxis.renderer.grid.template.strokeOpacity = 0; valueAxis.min = 0; valueAxis.max = 24; valueAxis.strictMinMax = true; // COLOR valueAxis.renderer.labels.template.fill = "rgba(255,255,255,.2)"; // SERIES var series1 = chart.series.push(new am4charts.RadarColumnSeries()); series1.dataFields.valueX = "full"; series1.dataFields.categoryY = "category"; series1.clustered = false; // COLOR //series1.columns.template.fill = new am4core.InterfaceColorSet().getFor("alternativeBackground"); series1.columns.template.fill = "rgba(255,255,255,1)"; series1.columns.template.fillOpacity = 0.05; series1.columns.template.cornerRadiusTopLeft = 20; series1.columns.template.strokeWidth = 0; series1.columns.template.radarColumn.cornerRadius = 20; var series2 = chart.series.push(new am4charts.RadarColumnSeries()); series2.dataFields.valueX = "value"; series2.dataFields.categoryY = "category"; series2.clustered = false; series2.columns.template.strokeWidth = 0; series2.columns.template.tooltipText = "{category}: [bold]{value}[/]"; series2.columns.template.radarColumn.cornerRadius = 20; // COLOR series2.columns.template.fill = "rgba(255,182,18,1)"; // CURSOR chart.cursor = new am4charts.RadarCursor(); });
Rating
97.46
  • Kareem Hunt : Son apport aura été au rendez-vous. Très important dans le jeu au sol des Redskins et bien suppléé par Adrian Peterson, il passe la barre des 1000 yards et inscrit 10 touchdowns cette saison.
  • Montez Sweat : Autre rookie 1st round des Redskins, sa saison aura été à la hauteur des espérances. Inutile d’en attendre des statistiques incroyables quand il est aligné aux côtés de Jonathan Allen, Da’Ron Payne ou Ryan Kerrigan, mais l’ancien de Mississippi State sort tout de même d’une saison à 9.5 sacks !
  • Quinton Dunbar : Potentiellement le cornerback numéro 1 de Washington. Cinq interceptions et deux touchdowns, il est la révélation de cette secondary parfois sous-estimée.

La meilleure prestation selon MacTavish

Deux matchs de division ressortent forcément comme les belles performances de cette saison pour les Bordeaux et Or et le manager des Redskins a choisi de féliciter ses joueurs pour la victoire décrochée à New York, face aux Giants de ClassicoNico, qui selon lui est le match le plus abouti de la saison. Solides défensivement en contenant Saquon Barkley à 100 yards, les Redskins ont pu et su parfaitement gérer la partie et la montre après deux big plays de Paul Richardson et Terry McLaurin.

La victoire face aux Eagles de MDS est également à souligner malgré le contexte de fin de saison. Dans un match peu étincelant mais grâce à une belle solidité défensive avec notamment le jeu de course des Eagles cadenassé et trois interceptions lancées par Carson Wentz, Washington aura géré le match et l’horloge, une nouvelle fois, par l’intermédiaire d’Adrian Peterson.

Les tops…

Déjà exceptionnel à la mi-saison, le front seven des Redskins a continué à sortir performance sur performance : sur la saison, cinq équipes ont été limitées à moins de 50 yards et seulement trois ont passé la barre de 100 yards. C’est du côté du pass rush que la défense s’est réellement améliorée après la mi-saison : 37 sacks en 8 matchs. Jonathan Allen et Ryan Kerrigan (19.5 sacks) en sont les principaux responsables. Les defensive backs, quant à eux, offrent une saison très correcte. Montae Nicholson est même récompensé d’un Pro Bowl. Lui et Quinton Dunbar sont les meilleurs intercepteurs de l’équipe (5).

Au niveau de l’attaque, Dwayne Haskins a su relevé la barre après une bonne mais difficile première partie de saison : 16 touchdowns pour 7 interceptions en huit matchs. C’est beaucoup mieux que le 9-12 du début de saison.

D. Haskins Jr all weeks stats
Redskins
Week by week stats
 
Week
Comp
Att
%
Yds
Yds/Att
Long.
TDs
Ints
Sacks
Rate
Rush
Yds
TDs
L
17 v 31
1
19
27
70.37
220
8.15
61
2
4
1
79.7
10
-6
0
W
10 v 37
2
14
25
56
200
8
35
1
1
1
78.7
0
0
0
W
14 v 20
3
16
20
80
158
7.9
25
1
0
0
116.2
1
-1
0
W
36 v 24
4
17
23
73.91
293
12.74
84
2
1
0
126.6
0
0
0
W
10 v 30
5
8
12
66.67
57
4.75
23
0
0
0
77.4
1
-1
0
W
31 v 20
6
16
21
76.19
265
12.62
70
3
3
2
117.6
1
-1
0
L
27 v 26
7
13
20
65
154
7.7
42
0
1
1
67.4
0
0
0
W
27 v 12
8
10
17
58.82
131
7.71
35
0
2
1
43.6
0
0
0
W
34 v 20
9
15
24
62.5
273
11.38
80
5
0
4
141.1
1
-1
0
L
16 v 14
11
10
20
50
119
5.95
26
1
2
1
45.6
1
1
0
W
21 v 28
12
13
14
92.86
169
12.07
26
3
0
1
156.5
2
0
0
W
34 v 9
13
27
33
81.82
297
9
29
3
0
2
134.4
0
0
0
L
17 v 34
14
11
19
57.89
165
8.68
60
1
2
2
64.4
3
-3
0
W
13 v 21
15
2
3
66.67
37
12.33
24
0
0
2
109
0
0
0
L
31 v 24
16
23
39
58.97
318
8.15
53
2
2
4
80.9
0
0
0
W
35 v 24
17
11
14
78.57
181
12.93
45
1
1
2
112.7
2
-2
0

En ce qui concerne les coureurs, on peut dire que l’escouade de running backs a été au rendez-vous avec Kareem Hunt comme meneur. Adrian Peterson (557 yards, 6TD) et Chris Thompson (297 yards, 2TD) ont également su se montrer importants et décisifs dans leur rôle.

… Et les flops

Difficile de nommer des postes ou des joueurs tant les défaites sont peu imputables à l’équipe.

On pouvait peut-être en attendre un peu plus de Nick Perry au poste d’outside linebacker. Pour Spencer Ware également, lui qui avait signé pour pallier la blessure de Chris Thompson et qui, après des débuts plutôt encourageants, se blesse à son tour. Quant à Matthew Ioannidis, il est clair que son rôle se développera autant que son temps de jeu dans les saisons à venir. Dans l’ombre de Ryan Kerrigan, les Redskins savent qu’ils pourront compter sur lui.

La ligne offensive : ce n’est pas l’hécatombe mais c’est loin d’être brillant. Pendant la deuxième moitié de saison, 18 sacks ont été accordés contre seulement 6 sur la première partie. Du côté de Haskins, c’est aussi 5 interceptions de moins de lancées, et cela joue peut-être en la défaveur des statistiques de sa ligne.

Et maintenant ?

En route pour la offseason. Première étape : donner un contrat à Kareem Hunt. Le running back de 25 ans devrait, en principe, prolonger dans la franchise de la capitale.

Par ailleurs, puisque les Redskins voulaient former une équipe compétitive dès la première année de Dwayne Haskins, il leur reste peu de marge de manœuvre pour la free agency cette année. Cela n’a pas l’air d’effrayer le staff ou front office. Jay Gruden déclare être satisfait de son groupe et ne devrait perdre que Nick Perry et Donald Penn comme titulaires. Mack Wilson a montré de belles choses quand l’occasion lui a été donnée et Christian Kirksey a largement le niveau pour combler ce vide en défense. Du côté de la ligne offensive, cela ne fait apparemment aucun doute : Washington recrutera un lineman à la draft.

Après un baroud d’honneur, Adrian Peterson pourrait prendre sa retraite en fin de saison, tout comme Alex Smith. Pour le quarterback de 36 ans, il est peu probable de le voir dans l’effectif l’an prochain.

Bonus

Puisque la défense était à l’honneur à la mi-saison, voici une vidéo reprenant le plus beau touchdown (ou le seul) offensif de chaque match de la deuxième partie de saison.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Washington, we have a problem"

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
ILS-75
Membre

Superbe saison Mac, la course aux POs a ete rude. Finir avec un bilan pareil et ne pas les jouer est frustrant mais devrait te donner de l espoir pour la suite!

Etou Steelers
Membre

Superbe article et superbe saison! Ça annonce que du positif pour la suite!

wpDiscuz