J'ai un compte
Intégrer la ligue
Complet !
32 équipes... 32 GMs. Nous n'avons plus de places mais n'hésitez pas à nous contacter si vous voulez vous placer en liste d'attente.
...
J'ai compris
Message important | À tous les Visiteurs
Datas & account
Les 5 derniers matchs FFF

Si proches…

Minitron
Article écrit par
Minitron

Avant de commencer la saison 9 de la FFF, le front office des Patriots a décidé de venir parler à la presse via le Boston Herald pour faire un bilan de la saison 8 et dresser un portrait des attentes futures sur la saison prochaine.

Le manque d’expérience ?

Le parcours de New England a été très bon durant la saison régulière avec 13 victoires et 3 défaites. Comme très souvent en début de saison, deux défaites sont à signaler contre les Dolphins et les Redskins. L’équipe se cherche en attaque et tâtonne sur plusieurs rencontres. Au final, tout se débloque à partir de la week 6 avec une victoire contre les Giants, qui précède une seconde victoire contre les Jets. La machine est enfin lancée avec notamment l’un des meilleurs joueurs de la saison régulière, Sony Michel.
Le jeune sophomore prend son rôle à bras le corps en attaque en étant le troisième running back avec le plus de yards au sol (1 579 yards) sans jouer le dernier match. Il est bien épaulé par James White qui court pour 840 yards et qui apporte une menace aérienne.
A la réception, Antonio Brown n’aura jouer qu’une seule saison, mais il a prouvé qu’il a encore de l’électricité dans les jambes comme le prouve ses 71 réceptions pour 1 104 yards et 6 touchdowns.
En défense, les Patriots finissent avec la septième meilleure défense en terme de yards encaissés. Cela est du à une secondary qui a su limiter les attaques aériennes. Le quatuor Devin McCourty-Stephon Gilmore-Jason McCourty-Patrick Chung. La ligne défensive n’a pas été exceptionnelle, mais elle a su élever son niveau de jeu dans les moments cruciaux. Avec 9,5 sacks, Dont’a Hightower est le meilleur sackeur de l’équipe, c’est loin de Myles Garrett et consorts, mais le capitaine de défense sert également en couverture de passe comme l’atteste son interception et ses passes déflectées.

En playoffs, New England a réussi un parcours presque parfait en allant battre les Jaguars en divisional round et leur bête noire depuis bien des Maddens… les Ravens de Zolto. Bien entendu, sur le dernier match tout est allé dans le bon sens, un playbook bien construit et qui a su être créatif pour surprendre nos adversaires qui nous connaissent si bien et de la chance…
Au Super Bowl, tout allait bien jusqu’à 21-7 et puis la machine a déraillé avec des pertes de balle très évitables (hein Ryan Izzo…) qui a complètement changé le momentum de la rencontre.

Le Super Bowl a été atteint, malgré un calendrier très difficile et les Patriots se sont prouvés à eux-mêmes qu’ils pouvaient rivaliser avec n’importe qui.

Et maintenant ?

Pour la saison qui arrive, de nombreux ajustements ont été faits dans le roster.
Au niveau des départs, nous enregistrons les pertes suivantes :

  • Devin McCourty
  • Kyle Van Noy
  • Antonio Brown
  • Phillip Dorsett
  • Danny Shelton
  • Cameron Meredith

Pour pallier à ces départs, des arrivées (astucieuses ?) ont été effectué par le front office à la free agency :

Sammy Watkins : l’ancien receveur des Chiefs vient pour remplacer Antonio Brown . Après une saison compliquée, il a l’occasion de se relancer et pour former un trio de receveurs avec N’Keal Harry et Julian Edelman.

Ezekiel Ansah : les Patriots lui offre certainement sa dernière occasion de briller au sein de la NFL. Il doit remplacer Michael Bennett sur la ligne défensive, il aura pour mission d’encadrer Chase Winovich et Artavious Finley

Keith Kirkwood (WR), Martinas Rankin (RT), Christian Covington (DT), Frankie Luvu (OLB), Chase Allen (MLB) vont apporter de la rotation à l’équipe.

La franchise du Massachusetts attendait beaucoup de la draft et elle s’en sort satisfait. Rapide présentation des nouveaux venues :

  • Artavious Finley : le defensive tackle du premier tour est une force de la nature et il va commencer la saison titulaire malgré la présence de Lawrence Guy. Le jeune joueur de Miami doit apprendre et il le fera sur le terrain face aux meilleurs olines du monde.
  • Julian Yates : le très (très) grand safety de Kansas choisit au deuxième tour ne sera pas tout de suite sur le terrain. Encore un peu vert, il aura des minutes grâce à ses qualités physiques hors normes pour son poste.
  • Eli Peters : le quarterback rookie a gagné sa place dans le roster assez aisément face à Jarrett Stidham. Bien plus complet et plus en adéquation avec le jeu des Patriots, il aura également du temps de jeu quand le match sera gagné. Il va apprendre le métier derrière le GOAT.
  • Will Peters : l’outside linebacker de Northwestern a réussi faire son (petit) trou et sera la seconde rotation au poste d’outside linebacker.

L’objectif de la saison 9 pour les Patriots est de se qualifier pour les playoffs tout en remportant de nouveau la division. Le rajeunissement de l’effectif est en route, mais il ne fait que commencer. Comme dit Bill, Do your Job!!!

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Si proches…"

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
MacTavish
Membre

Sympa l’article ! Bonne saison, continue sur ta lancée pour sweep la NFC West.

Louloubrothers
Membre

C’est dommage tu étais si presque j’espere que tu auras une autre occasion à l’avanir . Bonne saison Mini 🙂

ILS-75
Membre

Grosse saison en effet . La suivante a bien commencé en plus , bonne chance pr la suite

Nouanda
Membre

Excellent.
Comment ça me brise d’avoir du lâcher Watkins ! Il fera une bonne saison chez toi. J’en suis convaincu.

Etou Steelers
Membre

Magnifique parcour l’an passer! Bonne saison. Je te souhaite le meilleur. Très bon article.

wpDiscuz