Auteur : ClassicoNico

Blue money

Le début de la septième saison de la Ligue FFF approche. C’est le moment de faire un point sur la off-season des New York Giants.

Offseason

Après avoir laissé libre plusieurs cadres de l’équipe la saison passée afin de libérer du cap space les Giants se devaient de réaliser une très bonne FA pour renforcer l’équipe. Pour cela Steve Tisch à sortie le chéquier. Au total la franchise enregistre huit renfort dont six starter.

Free Agency
La première semaine fut parfaite pour les fans des G-men avec les arrivées du safety Marcus Williams, du tight end Vance McDonald, du tackle Trent Williams, du linebacker T.J Watt, du fullback Ricky Ortiz ainsi que le defensive end Ryan Kerrigan.
Les Giants ont ensuite essayé de faire revenir Ryan Tannehill, mais le quarterback préférera se diriger vers les Panthers. Le staff c’est alors retourné vers deux joueurs pour occuper le poste la saison prochaine, Cam Newton et Case Keenum. Newton étant beaucoup trop gourmand les Giants ont tenté de négocier au maximum, mais ont fini par se mettre d’accord avec Keenum.

A noter que lors de cette deuxième semaine le linebacker David Talley à également rejoint la franchise.

Draft
Après cette période de FA, la draft est venue clôturer cette off-season.

Lors de cette draft les Giants ont sélectionné :
| Demarcus Boyle | CB | 1st round
| Damarius Portis | MLB | 3rd round
| Brody Boren | MLB | 4th round
| Deandre Gorrer | HB | 5th round
| Henry Terry | RT | 6th round
| Mustafaa Swinger | RE | 7th round

A rajouter à cela un trade avec les Falcons d’Atlanta pour l’arriver du defensive tackle Henry Slaton en échange du pick 60 de la draft.

Mi-temps

Nous sommes actuellement en week 10 de la saison 5 de la French Football Family et l’heure est au bilan de mi-saison pour les Giants de New York.

En synthèse

Avec un bilan de huit victoires pour une défaite, la première partie de saison est très bonne pour les Giants. Une seule défaite en neuf matchs, une défaite de trois points face aux Buccaneers de Tampa Bay sinon les G-mens ont tout donné pour remporter leur autres matchs. Dans la division, toute les confrontations ont été parfaitement menées, une première victoire contre les Cowboys au MetLife Stadium 35-6 puis une victoire à Dallas 32-0 avant de battre la semaine dernière à New York les Redskins 24-10.

Pour les prochaines confrontations les Giants vont devoir garder le niveau affiché dans ce début de saison. En effet le calendrier s’annonce plus corsé après cette bye week. On pense évidemment aux duel avec les Eagles de Philadelphie (week 13 & 15) et les Patriots de New England (week 14). Tout en se méfiant des Lions, Redskins, Dolphins & Packers.



Barkley on fire

Du côté des statistiques un joueur réalise une saison exceptionnelle, Saquon Barkley. Avec 160 courses Barkley cumule 1 357 yards pour 15 touchdowns. Loin devant ces concurrent en termes de yards (plus de 400 yards) l’ancien running-back de Penn State est à un touchdown d’Alex Collins (16). Les deux joueurs sont d’ailleurs parmi les favoris pour le titre de MVP.

Au niveau du jeu aérien le staff a fait confiance à Kyle Lauletta pour mener la franchise durant cette cinquième saison malgré le recrutement de Morgan Snyder lors de la dernière Draft. Lauletta sort une fiche plutôt bonne, avec un pourcentage de passe réussie de 71 % le quarterback a lancé pour 1 608 yards en 117 passes complétées. Lauletta est à 15 touchdowns lancés pour 9 interceptions.

Pour les receveurs Odell Beckham Jr domine avec 620 yards en 40 réceptions pour 7 touchdowns. Derrière lui les receptions sont partagées, 16 pour Shepard (226 yards pour 2 touchdowns), 13 pour Kearse (228 yards pour 2 touchdowns) et 19 pour Engram (268 yards pour 3 touchdowns).

En défense le replacement d’Olivier Vernon a porté ces fruits, avec 11 sacks en 9 matchs Vernon retrouve son meilleur niveau. Derrière lui le reste de la défense fait également un excellent travail avec 24 interceptions, 3 fumbles forcés et 14 sacks de plus. Un autre joueur impressionne à New York en début de saison, Alec Ogletree. Le linebacker cumule 8 interceptions et 49 tackles.

9 matchs

Il reste donc neuf matchs avant la fin de la saison régulière, neuf matchs pour tenter de reprendre la NFC East aux Eagles et se qualifier pour les Playoffs pour la cinquième fois consécutive.

Let’s go Giants !

Et maintenant ?

La saison quatre de la FFF est maintenant finie. Cette année aura vu les Falcons d’Alexvick remporter cette quatrième édition.

Le bilan

Du côté des Giants de New York la saison fut la plus compliqué depuis la création de la ligue. Avec un bilan de dix victoires pour six défaites les G-men lâchent pour la première fois le titre de la NFC East. Malgré tout, l’équipe enchaîne une quatrième saison avec une qualification aux Playoffs. La course au trophée Lombardi ce sera arrêter en Divisional après une défaite face aux Rams d’NFK.

Pour ce qui est de la saison régulière tout avait bien commencé avec une victoire lors de la première week face aux Jaguars (17-10). Malheureusement la joie fut vite calmer avec deux défaites consécutives face aux Cowboys (14-19) puis face aux Texans (10-31). Il y a aussi eu la défaite face aux Eagles d’MDS (19-21). À la mi-saison le staff décide de faire jouer Laulleta en place de starter quarterback après une défaite désastreuse contre les Buccaneers (3-31). Une décision qui aurait pu couter la qualification aux Playoffs, mais une dernière victoire face aux Cowboys (41-19) cumulé à une défaite des Buccaneers a permis aux Giants d’arracher le dernier ticket NFC.

Du côté des statistiques les Giants sont loin d’être la meilleure équipe (14e attaque, 13e défense) mais quelques joueurs ont su se montrer.

Le premier à nous venir en tête est forcément le rookie running back Saquon Barkley.  Auteur d’une grande saison l’ancien de Penn State finit la saison avec 1 310 yards en 233 courses et ajouter a cela 19 touchdowns. Barkley aura également capté 33 passes pour 292 yards et 2 touchdowns. Avec ces stats, Saquon finit troisième de la FFF en termes de yards derrière Ajayi et Freeman. Au niveau des touchdowns, il fini premier avec Ajayi avec 19 touchdowns. Seul regret de cette saison pour le running back ? Le titre de rookie offensif de l’année attribué a Ronald Jones II.

Du côté des receveurs, petite déception pour la saison d’Odell Beckham Jr. Le receveur star des Giants ne dépasse pas la barre des 1 000 yards. Odell finit la saison avec 6 touchdowns. Une autre déception, Sterling Shepard. Aucun touchdown pour le receveur cette saison.

En défense l’équipe se classe seulement 28e en nombre de sacks (38). Bien trop peu pour une équipe souhaitant jouer le haut de tableau. Du côté des interceptions l’équipe se rattrape avec 32 interceptions, loins des 58 des Jaguars, mais assez pour se hisser a la 11e place. Les deux linebackers Goodson et Ogletree cumulent 19 interceptions et sont les points forts de la défense de New York.

La off season

Certains joueurs ont décidés de prendre leur retraite comme Stewart et Greco. D’autre sont parties comme le safety Landon Collins. Ce dernier partira chez l’ennemie de Dallas, il retrouvera donc son ancienne équipe deux fois par saison. Du côté de New York le rendez-vous est déjà pris avec une envie de montrer à Collins qu’il a fait le mauvais choix.

Les Giants se sont également séparés de Connor Barwin et d’Eli Manning. Durant la période de free agent les G-men ont recrutés Bashaud Breeland ainsi que Bryce Hager. Les dernières heures pourraient voir venir d’autres recrues pour combler l’effectif. A quelques jours de la draft rien n’est décidé à New Yor, mais une chose est sûr, le staff souhaite rendre la tâche beaucoup plus difficile aux Eagles la saison prochaine et évidemment se qualifier pour la cinquième fois en Playoffs.

Résigné ?

Avec une nouvelle défaite, la cinquième de la saison, les Giants ne se rendent pas la tâche facile dans la course aux playoffs.

Dernière ligne droite

Au lendemain de leur match face aux Eagles le staff New-yorkais c’est réuni pendant de longues minutes pour faire un point avant la dernière ligne droite. Et la première nouvelle qui sort… le remplacement d’Eli Manning par Kyle Lauletta ! Le quarterback rookie aura donc sa chance durant les cinq prochains matchs.

Pat Shurmur ne semble pas du tout satisfait du rendement de Manning. Malgré un pourcentage de passe complétées de 70% le quarterback est à dix touchdowns pour dix-neuf interceptions. Juger trop inconstant par le staff, les Giants préfèrent laisser sa chance à Lauletta afin de préparer l’avenir et par la même occasion décider si oui ou non les Giants viseront un quarterback à la prochaine draft.

Interroger sur le fait de mettre en danger les chances de qualification en playoffs de son équipe, Shurmur a répondu qu’il n’aimait pas la manière dont l’équipe évoluait en attaque malgré les six victoires et qu’il fallait trouver un moyen de re-booster l’équipe.

Le prochain match face aux Bears risque de faire basculer la saison des Giants !

Jamais deux sans trois.

Troisième saison de la FFF et troisième fois que les Giants de New York finissent leader de leur division !

Cette saison aura confirmé tout le travail réalisé depuis le début de la French Football Family. En finissant 1st seed de la NFC ils évitent les Wildcard et pourrons se préparer au mieux pour les Divisionals. Après avoir échoué en final de conférence face aux Vikings l’an passée, les Giants espèrent continuer leur progression et atteindre cette fois le Superbowl. La tâche s’annonce rude avec de redoutable adversaire (Eagles, Packers, Falcons, Panthers).

Un point sur la NFC East

Comme lors des deux premières saisons les Cowboys et Redskins n’ont pas réussis à suivre le rythme effréné instaurer par les Giants et les Eagles. Mais cette fois la bataille aura été plus compliquée pour les hommes de New York, avec l’arrivée du côté de Philadelphie de l’ancien GM des Vikings, MDS. Les deux équipes ne ce sont pas lâchés d’une semelle durant cette saison. Avec un bilan égal (13-3) les Giants restent en tête grâce à une victoire de plus face à des adversaires de NFC.

Au niveau des confrontations direct nous sommes également sur une égalité, la première manche a été remporté par les Giants lors de la week 2 et une belle victoire 45-29 mais les Eagles ont pris leur revanche lors de la dernière week de la saison régulière avec une victoire 21-7. Les deux équipes ont une chance de se retrouver lors de ces Playoffs de la saison 3… auront nous droit à l’ultime bataille de cette saison ? Réponse dans les prochains jours.

Du côté des stats

Bridgewater aura enfin tenus les rênes de l’attaque durant (presque) toute la saison. Gêné par de nombreuses blessures depuis son arriver aux Giants, le QB aura réalisé sa meilleure saison avec les G-men. Avec une fiche de 392 passes tentées pour 264 réussis (67%) le natif de Louisville aurais pu atteindre les 4 000 yards (3 901) mais sa blessure lors de la dernière week face aux Eagles est venu gâcher la fête. Pour autant Teddy aura réussie à trouver 35 fois la end zone pour 14 interceptions ainsi que 2 touchdowns a la course (46 att / 248 yds). Sacké a 44 reprises Bridgewater aura commis 4 fumbles durant cette saison.

Du côté des coureurs les Giants ont dû faire sans Wilkinson blessé pour la fin de la saison lors de la week 12 face aux Jets. Le running back MVP lors de la saison 2 aura tout de-même rendu une belle fiche avec 174 courses pour 1 062 yards et 11 touchdowns ainsi que 13 réceptions pour 129 yards et 2 touchdowns. À noter que Wilkinson n’auras toujours pas commis le moindre fumble en FFF. Durant son absence c’est Orleans Darkwa qui a été chargé de faire avancer les chaînes. Avec une fiche de 111 courses pour 587 yards pour 12 touchdowns et 1 fumble ainsi que 9 réceptions pour 75 yards et 1 touchdown, Darkwa aura montré ses limites pour engranger des yards tout en restant décisif et redoutable en red zone.

Un autre homme aura réalisé sa meilleure saison en FFF, Odell Bekcham Jr. Avec une fiche de 63 réceptions pour 1 046 yards et 12 touchdowns il aura été un grand artisan de la réussite des Giants cette saison. Derrière lui, Maclin et Shepard ont atteints la barre des 700 yards, Shepard sortira une fiche de 52 réceptions pour 770 yards et 7 touchdowns quant à Maclin il finira la saison régulière avec 58 réceptions pour 713 yards et 4 touchdowns.

En défense tout le monde se partagent la gloire cette saison. Du côté de la ligne Vernon et Pierre-Paul sortent leader en termes de sacks du côté de New York avec 10.5 pour Vernon et 10 pour JPP. Juste derrière eux se présente KC Mccluster, arrivé en cours de saison suite à la blessure de Barwin. Le OLB nous vient tout droit de la practice squad des Ravens. Avec 7.5 sacks le jeune linebacker aura fait forte impression du côté des Giants. Au niveau des tackles, Jatavis Brown sort son épingle du jeu avec 90 tackles. Pour les interceptions il faut aller voir les Safety, Iran Tuitt finis la saison avec 6 interceptions et Landon Collins 5. Collins est également le jour qui aura provoqué le plus de Fumble, 4 au total.

Et maintenant ?

Les Giants viennent de finir leur meilleure saison régulière en FFF en finissant 1st Seed NFC. Mais le chemin ne doit pas s’arrêter là, avec de redoutable adversaire la victoire finale ne serait que plus belle, alors on croise les doigts et let’s go big blue !

Une marche de trop

La saison deux terminée, l’heure est au bilan pour les Giants de New York.

NFC East champions! Again!

Les Giants remportent leur division pour la seconde année consécutive. Avec une fiche de 13 victoires pour 3 défaites ils font mieux que la saison passée (11-5). Cette saison aura été celle de la confirmation du côté de NY, roulant sur la NFC East (6-0) les Giants se sont frottés aux favoris pour le titre tel que les Vikings, Rams et Jaguars. En devenant la première équipe a faire chuter le champion en titre (30-27) les Giants ont vite oublié la lourde défaite face aux Vikings (18-41).

Le point noir de cette saison ce passera du côté de Los Angeles. Face aux Rams, Bridgewater sortira blesser et dans un match tendu Davis Webb n’aura pas géré la pression et rendra une fiche catastrophique (5/12, 2 int) et mettra le doute dans la tête de tout le monde. Malgré un sursaut d’orgueil face aux Panthers, les Giants chuteront une troisième fois face aux Texans avec un coupable tout trouver pour les supporters : Webb. Agacé des critiques Webb travaillera très dur pendant les entraînements et montra a tout le monde qu’il pouvait porter cette attaque en l’absence de Bridgewater avec deux victoires face aux Falcons et Redskins.

Remis sur le banc avec le retour de blessure de Teddy, Webb retrouvera rapidement le terrain avec une énième blessure de l’ancien Vikings. Les playoffs se disputeront sans le QB starter du côté de New York. Ayant échoués en Divisional face aux Vikings lors de la saison une, les Giants espèrent dépasser ce stade cette saison 02 et la rencontre face aux Eagles en Wildcard donna satisfaction à l’ensemble du staff avec une victoire sereine 33-3.

La suite sera plus compliquée face aux Rams de Los Angeles. Après leur affrontement en saison régulière les deux équipes se retrouver en Divisional, avec un Davis Webb revanchard les Giants sortiront victorieux (20-13) et passeront donc un nouveau palier pour retrouver le dernier finaliste les Vikings en Conférence. Malgré un début de match à l’avantage des Giants la rencontre basculera rapidement dans l’autre sens pour offrir la victoire aux Vikings. La marche aura donc été trop haute pour les Giants, malgré tout cela reste une très bonne saison du côté de Big Apple.

Classement | Saison 02 | NFC East

PosÉquipeWLTPFPATDStreak
1133051330763W8
2106040735352L3
387037536447W1
469027835334W1

Rookie and MVP!

Cette saison deux aura été celle de la découverte d’une immense pépite du côté des Giants. Un certain Vaughn Wilkinson ! Le running back rookie d’Alabama sera même sacré MVP ! Drafté a la 25e position par New York, Wilkinson se montra rapidement à son avantage dans cette attaque et finira la saison avec une fiche a 1 849 rushing yards pour 19 touchdowns en 278 courses. Rapide et puissant le rookie ne commettra aucun fumble lors de sa première saison en FFF. Wilkinson finira leader en nombre de yards et de touchdowns (avec D.Lewis) de la FFF et se montrera aussi décisif sur les réceptions avec 254 yards pour 5 touchdowns en 24 réceptions. Son incroyable saison l’aura propulsé au-devant de la scène avec une sélection pour le Pro Bowl et lui permettra d’être sacré Offensive rookie of the year, Offensive player of the year, Best running back et Most valuable player !

Free Agents

Peu actif durant la période de FA, les Giants signent tout de même deux renfort au poste de receveur. Jeremy Maclin et Phillip Dorsett. L’ancien Ravens et champion en titre sort d’une très bonne saison a 1005 yards pour 12 touchdowns en 45 réceptions. Tandis que l’ancien Patriots sort lui d’une saison a 807 yards pour 5 touchdowns en 30 réceptions. Ces deux recrues affichent de meilleur stats que les actuels receveurs et renforceront a coup sur l’escouade des Giants.

Draft

Le staff de New York a clairement viser la défense lors de cette draft avec cinq choix défensif sur sept :

  • Lane Gradkowksk | LT | Ball State
  • Josh Forbes | CB | Lafayette
  • Lane Gunheim | C | Tennessee
  • Cecil Jordan | CB | Boston College
  • Veneton Kirby | CB | East Carolina
  • Ben Fells | RE | Montana
  • Malik Scott | SS | Memphis

Pour finir, un résumé de tout les touchdowns des Giants durant cette saison 2.

Nous sommes prêts

Après le dernier match de pré-saison l’heure est au premier bilan pour les Giants de New-york.

Avec quatre victoires en quatre matchs les Giants ont commencé de la meilleure manière leur préparation. Deuxième meilleure attaque en nombre de points par match (38.8) et meilleure défense en nombre de points (41) les hommes de Mcadoo ont prit très au sérieux cette série de matchs préparatoire.

Côté statistiques

Du côté des statistique des quarterbacks, 0 interception pour 7 touchdowns avec un pourcentage de completion de 78 pour Webb et de 75 pour Bridgewater. Chez les coureurs le rookie Wilkinson domine avec 402 yards pour 71 courses et 3 touchdowns. Un autre rookie a vite trouvé ces marques dans l’attaque des Giants, Devonte Sims. Le receveur a parcourue 133 yards en 7 réceptions pour inscrire 1 touchdown. Il se cale au statistique des deux starter a ce poste, Beckham Jr (6r ec, 117 yards, 2 TDs) et Shepard (5 rec, 100 yards).

Du côté de la défense la recrue Ramik Wilson a fait le plus grand bien. Leader de son équipe en nombres de tackles (17) et d’interceptions (2 dont 1 touchdown) il ira également attraper le quarterback adverse une fois. Côté sacks Nigel Harris sort leader avec 3.5 suivis de près par Jason Pierre-Paul (3), au total ça sera 12 sacks infligé par la défense des Giants. Rajouté a ce total les 5 interceptions et 1 fumble et ça donne une défense en pleine confiance.

Avec un début de saison régulière qui s’annonce intense face a des adversaires qui ont participé a la dernière phase de playoffs y comprit le champions en titre (Vikings, Eagles, Jaguars, Eagles et Rams), les Giants peuvent maintenant affirmer qu’ils sont prêt et qu’il compte bien garder leur titre de NFC East !

En vidéos

Pré-saison, week 1 | Dolphins v Giants

Pré-saison, week 2 | Giants v Rams

Pré-saison, week 3 | Bengals v Giants

Pré-saison, week 4 | Giants v Raiders

Come on Giants!

Avant d’entamer les playoffs, l’heure est au bilan de la saison régulière pour les G-men.

NFC East champions !

Avec une fiche de onze victoires pour cinq défaites, les Giants s’offrent la NFC East pour cette première saison de la FFF. Dans une division très serrer les Giants auront attendu la fin de leur match face au Redskins pour fêter leur titre. Les confrontations direct ont pratiquement toute tournées à l’avantage de New-york (5-1). Le GM Nico regrette néanmoins l’attitude de son équipe sur deux matchs précis, deux défaites a domicile face aux Chargers en week 5 et face aux Chiefs en week 11. « Quand vous jouer devant votre public vous ne pouvez pas vous permettre de prendre 31 points en début de match ! Sans ces deux quart-temps où nous n’avons pas exister nous aurions pu rivaliser dans le matchs et peut-être même les gagner ». Sur ces deux matchs les Giants se sont en effet réveiller trop tard et on perdu. Deux défaites comme l’écart qui les sépare des Vikings pour le second seed.

Classement AFC East

PosÉquipeWLTPFPATDStreak
1115044235254W4
2106040839450W2
397045140556L1
488034730637L1

Tout seul on va plus vite ensemble on va plus loin.

La saison régulière fini il est temps de regarder du côté de l’attaque dans un premier temps et de regarder le rendement du nouveau quarterback de New-York : Teddy Bridgewater. Arrivé en provenance du Minnesota contre les tours de draft du deuxième et sixième tour des Giants plus Devon Kennard, Bridgewater avait tous les espoir du coaching staff sur ces épaules pour finir en tête de la NFC East. La mission est donc accomplie mais certain points sont venue gâcher la fiche rendu par le quarterback. Avec 237 passe réussi sur 348 tenté (68% de passe complété pour 3269 yards) Teddy aura trouvé 26 fois la end zone mais également 21 fois les mains des défense adverse, souvent mis sur pression il subiras 55 sacks (5° en FFF) et relâcheras la balle 4 fois. Sa polyvalence lui auras permit d’échapper plusieurs fois a la pression adverse, au total Bridgewater auras courus 35 fois pour 262 yards et 3 touchdowns. Du côté du staff on attend encore plus de la part du quarterback lors des playoffs et de la prochaine saison pour espérer soulever le trophée Lombardie.

Si il y avais bien un domaine où New-York a surpris cette saison c’est bien a la course ! Alors que la plupart des experts prévoyais une catastrophe dans ce domaine un homme est venue se montrer du côté des Giants : Orleans Darkwa. Bien loins des Fournette ou Crowell, Darkwa se place quand même a la huitième place au nombres de yards parcourue pour un running back de la FFF. Avec 238 course pour 1349 yards et 9 touchdowns Darkwa aura débloquer la situation sur plusieurs matchs et aura surtout permis a l’attaque aérienne de se reposer sur certain moment.

Du côté des receveurs le trio Beckham, Marshall & Shepard c’est très bien partagé le travail pour user les défense adverse. Si aucun receveur n’a dépasser la barre des 1000 yards cette saison, l’harmonie qui règne au sein de ce trio auras tout de même permis a New-York d’inscrire 20 touchdowns. Le reste du travail sera réaliser par les tight ends, avant de se blesser Evan Engram, le rookie aura capté 35 ballons pour 332 yards et 3 touchdowns, de bonnes statistiques avant son retour possible pour les playoffs. En son absence c’est Rhett Ellison qui aura accompagné l’attaque, avec 13 ballons captés pour 153 yards et 2 touchdowns Ellison a montré a tout le monde que l’ont pouvais compté sur lui.

En défense un homme aura gagné toute la confiance de la franchise : Justin March-lillard. L’ancien Cowboys est arrivé en échange de B.J Goodson. Leader de la défense en terme de tackles (85) et d’interceptions (6). Justin aura également forcer deux fumbles, un safety, 1,5 sacks et ira même retourner le cuir en end zone deux fois.

L’autre recrue Sio Moore (FA) aura également assuré malgré ces blessure. Avec 75 tackles il se place juste derrière JML, il ira a la rencontre du quarterback adverse une seule fois, intercepteras le ballon deux fois et forcera le fumble trois fois.

Du côté de la D-line les Giants totalisent 31 sacks. Dans ce domaine Jason Pierre-Paul domine avec 9,5 sacks. Derrière tout le monde sa partage le reste du gateau, le reste de la défense n’est pas a plaindre non plus avec 7 sacks de plus.

En nombres d’interceptions JML et Janoris Jenkins dominent avec 6 interceptions chacun sur les 27 de l’équipe. Pour les plus téméraires qui passaient les rideaux de la défense un dernier obstacle ce présentait face a eux : Landon Collins. Le safety fini la saison régulière avec 73 tackles, 0,5 sack, 3 interceptions et 5 fumbles forcer. Il retourneras également le cuir 2 fois en end zone.

Le mot de la fin pour le GM : « Dans l’ensemble nous avons passé une bonne saison, malgré plusieurs blessure nous avons su rester unis et remporté ces onze matchs qui nous permette de disputé les premier playoffs de la French Football Family. L’objectif est donc maintenant de prendre un maximum de plaisir et d’aller le plus loins possible ».

Let’s go Giants !

Giants squad

Avant leur dernier match de pré-saison contre les Patriots les Giants ont annoncé les noms des joueurs qui formeront le roster final pour cette première saison de la FFF.

Roster

QB | Teddy Bridgewater, Eli Manning et Davis Webb
HB | Orleans Darkwa, Shane Vereen, Paul Perkins et Wayne Gallman Jr
FB | Tyler Renew
WR | Odell Beckham Jr, Brandon Marshall, Sterling Shepard, Victor Cruz, Roger Lewis Jr et Dwayne Harris
TE | Evan Engram, Rhett Ellison et Jerell Adams
LT | Ereck Flowers et Chad Wheeler
LG | Justin Pugh et Ben Braden
C | Weston Richburg et Brett Jones
RG | DJ Fluker et Jessamen Dunker
RT | Bobby Hart et John Jerry
LE | Jason Pierre-Paul et Romeo Okwara
RE | Olivier Vernon et Avery Moss
DT | Damon Harrison, Dalvin Tomlinson et Jay Bromley
LOLB | JT Thomas III et Nigel Harris
MLB | Sio Moore, Mark Herzlich et Calvin Munson
ROLB | Justin March-Lillard et Keenan Robinson
CB | Janoris Jenkins, Dominique Rodgers-Cromartie, Eli Apple, Ross Cockrell, Harlan Miller et Breon Borders
FS | Darian Thompson et Andrew Adams
SS | Landon Collins et Mike Tyson
K | Aldrick Rosas
P | Brad Wing

La practice squad sera composer de Jake Coker (QB), Travis Rudolph (WR), Aaron Burbridge (WR), Dieugot Joseph (LT), Jerry Ugokwe (RT), Cap Capi (LE), Daniela Tupou (DT), Curt Maggitt (ROLB), Donte Deayon (CB) et Orion Stewart (SS).