Auteur : Minitron

Une page se tourne

Après la défaite lors du divisional round face aux Jets, plusieurs joueurs des Patriots ont décidé de prendre leurs retraites et d’autres ont décidé de prendre un chemin différent.

Au revoir Tom… et Julian…

Les deux principaux événements de cette intersaison sont les départs en retraite de Tom Brady et de Julian Edelman. Le GOAT a oeuvré tellement longtemps pour New England qu’il est normal qu’il parte à la retraite à plus de 42 ans ! Même s’il est plus jeune que Tom, Minitron a mérité sa retraite, l’un des hommes de bases de la dynastie Patriots et le side-kick préféré de notre quarterback préféré. Stephen Gostkowski (K) et Brandon Bolden (HB) ont également décidé de prendre leurs retraites.
A l’inverse, d’autres joueurs ont décidé de continuer à jouer, mais dans d’autres franchises. Dont’a Hightower a signé chez les Cardinals, Lawrence Guy est parti chez les Broncos, Jason McCourty est maintenant un dauphin etc…

Des nouveaux copains !

Pour remplacer tous ces anciens joueurs, beaucoup d’investissement a été réaliser à la free agency et à la draft. Présentation des nouveaux membres des Patriots. Tout d’abord, ceux recrutés via le marché des agents libres ou par le jeu des transferts :
| Jameis Winston | le nouveau titulaire au poste de quarterback de la franchise Bostonienne. Furieux de se faire remplacer par un rookie à Tampa Bay la saison précédente, il veut montrer à tous ce qu’il a dans le ventre et qu’il est un bon quarterback, qu’il est l’un des meilleurs quarterbacks de la ligue.
| Tony Jefferson II | l’ancien strong safety des Ravens a décidé de tester la free agency cette saison et il a pris la décision de poser ses valises à New England. Même si Patrick Chung est toujours là, il va prendre sa place en tant que titulaire. Le staff espère qu’il va solidifier le backfield et le run stop.
| Avery Williamson | Un nouveau middle linebacker pour la défense des Patriots. Sa venue permet de décaler Ja’Whaun Bentley sur le poste d’outside linebacker. Sa science du jeu et son expérience vont être bénéfiques à l’ensemble de la défense.
| Tre Boston | Boston à Boston ! Plus trop en odeur de sainteté du côté de la Caroline du Nord, le free safety a trouvé une porte de sortie du côté de la franchise du Massachusetts. Il sera le titulaire devant le sophomore Julian Yates qui reste encore vert pour le poste de titulaire.
| Josh Reynolds | le receveur vient pour être le remplaçant de Julian Edelman dans le slot. Grâce à sa vitesse et à ses changements de direction déroutants, il peut faire mal aux défenses adverses.
| Ka’imi Fairbairn | le kicker aura la lourde tâche de convertir les possessions des Patriots à la place de Stephen Gostkowski parti à la retraite.
D’Onta Foreman (HB), Chris Conley (WR), Julie’n Davenport (RT), Deatrich Wise Jr (DE), Dontari Poe (DT), Christian Covington (DT), Mario Edwards Jr (DT), Denzel Perryman (MLB) et Terrance Mitchell (CB) auront également des rôles à jouer au sein de l’effectif des Patriots.

A la draft, quelques joueurs choisis vont avoir un rôle immédiat à jouer dans la franchise de la Nouvelle-Angleterre, présentations des rookies :
| Lincoln Goldsberry | le defensive end d’Indiana était attendu un peu plus haut à la draft, mais il est descendu jusqu’au choix 26 des Patriots. Ces derniers ne se sont pas faits priés pour le drafter. Goldsberry va remplacer Ziggy Ansah au niveau du pass rush et va se développer au sein d’une ligne défensive toute jeune (Finley 1 an d’expérience et Winovich 2 ans d’expérience).
| Dell Darby | avec le départ de James Develin, les Patriots avaient besoin d’un nouveau fullback et ils ne sont pas mécontents de récupérer Darby qui aura pour mission d’ouvrir des brèches pour Sony Michel dès le premier match de saison régulière.
| Rowan McBride | la surprise de cette draft ! Drafté au 6e tour avec le 32e choix, le jeune running back ne sera pas aligné en tant que coureur car, il y a déjà du monde à son poste devant lui, mais il sera le retourneur de coups de pied titulaire sur kick et punt returns. Très rapide, il peut faire des ravages sur les phases d’unités spéciales.

In Bill Belichick We Trust.

Mock Draft | Saison 10

Comme la saison passée, nous sommes à quelques heures de la draft et les esprits s’échauffent pour trouver la perle rare… Du côté de Phoenix, on note un gros arrivage de nouvelles manettes pour le GM des Cardinals car, il risque d’en avoir besoin s’il se trompe lors de ses choix.

Voici une mock draft (subjective) et à l’instant T de l’écriture de la mock draft. Elle ne prend pas en compte les éventuels trades de dernière minute.

Mock draft

1 | Denver Broncos | Moses Silvers, QB, Wisconsin
Les Broncos ont besoin d’un quarterback viable et qui peut vite progresser. Le choix de Moses Silvers pour prendre le relais de Drew Lock en tant que titulaire semble tout indiquer. Autre choix possible : Leonard ROY (QB, Clemson)

2 | Cincinnati Bengals | Leonard Roy, QB, Clemson
Les Bengals n’ont plus que Ryan Finley en quarterback, il est très peu probable qu’il soit le titulaire pour la saison à venir. Cincinnati prendra donc le meilleur quarterback possible en second choix. Ils sont dépendant du choix des Broncos qui risquent de prendre également un quart-arrière. Autre choix possible : Moses Silvers (QB, Wisconsin)

3 | Carolina Panthers | Mark McFarland, FS, Oregon State
Les Panthers n’ont pas de free safety à l’heure actuelle… Mark McFarland a un très bon potentiel et risque de rejoindre Charlotte pour plusieurs saisons. Autre choix possible : Cornell Cooks (FS, Stanford)

4 | Miami Dolphins | DeAndre Franklin, DE, Oklahoma

Le premier des nombreux choix de drafts des Dolphins est le choix numéro 4. Avec celui-ci, DeAndre Franklin a des grandes chances d’être un voisin de Dwayne Wade à Miami. Il a été impressionnant lors du Bowl de fin de saison. Autre choix possible : Nick Small (DE, UCLA)

5 | Kansas City Chiefs | DeSean Bradfield, OT, Ole Miss
Le premier lineman offensif de la draft partira probablement chez les Chiefs. Il s’agit du tackle d’Ole Miss, DeSean Bradfield. Il est LE tackle de la draft. Kansas City prendra-t-elle le risque ? Autres choix possibles : Deon Hodges (OT, Clemson), Marcus Preston (OT, Stanford)

6 | Tampa Bay Buccaneers | Deon Hodges, OT, Clemson
Après Bradfield, un autre lineman va lui emboîter le pas lors de la draft. Deon Hodges a montré tout son talent pour protéger Leonard Roy à Clemson, il va devoir se séparer de son coéquipier de la FAC, mais ils se retrouveront sur les terrains de NFL. Autres choix possibles : Marcus Preston (OT, Stanford), DeSean Bradfield (OT, Ole Miss)

7 | Detroit Lions | Marcus Preston, OT, Stanford

Le tiercé gagnant de trois joueurs de ligne offensive d’affilée à la draft. Rick Wagner est vieillissant dans l’attaque des Lions, lui donner un protégé pour lui apprendre le métier n’est pas une idée folle. Detroit a d’énormes besoins en linebackers extérieurs et pourrait aller chercher un backer à la place de Preston. Autres choix possibles : Dre Dean (OLB, Ole Miss), Byron Haynes (OLB, Middle Tennessee State)

8 | Tennessee Titans | Curtis Claiborne, DT, Florida State
Le defensive tackle de Florida State a tout cassé lors du combine et a fini sur le podium de presque toutes les épreuves. DaQuan Jones est un joueur correct sur la ligne défensive des Titans, mais l’arrivée de Claiborne serait une plus-value. Autre choix possible : DeSean Verdon (DT, USF)

9 | Miami Dolphins | Richie Baptiste, SS, Vanderbilt

Après le choix 4, les Dolphins reviennent sur l’estrade du podium pour le choix 9. Plusieurs options s’offrent à eux avec ce neuvième choix. Receveurs, safety, ligne défensive… Grâce à un Combine réussi, Richie Baptiste a augmenté ses chances d’apparaître haut à la draft. Autres choix possibles : Nick Small (DE, UCLA), Kevin Humphrey (WR, Oklahoma State), Denard Thornton (WR, Oregon State)

10 | Chicago Bears | Denard Thornton, WR, Oregon State
Les Bears ont besoin d’un guard, mais la draft semble faible à ce niveau, il est possible que les nounours se rabattent sur un receveur pour aider Allen Robinson. Autre choix possible : Kevin Humphrey (WR, Oklahoma State)

11 | Las Vegas Raiders | Reid Richards, C, USC
Les Raiders ont besoin de ligne offensive. Plusieurs joueurs sont vieillissants et d’autres manquent à l’appel. Richards pourrait être appelé à rejoindre les black and silver pour consolider la ligne. Autre choix possible : Tony Bridge (C, Washington)

12 | San Francisco 49ers | Cornell Cooks, FS, Stanford

La franchise californienne a besoin de renouveler ses defensive backs. Cornell Cooks peut être utile dès son arrivée en NFL pour combler les trous dans la défense de San Francisco. Autre choix possible : Richie Baptiste (SS, Vanderbilt)

13 | Dallas Cowboys | Dre Dean, OLB, Ole Miss
Les Cowboys n’ont pas réussi leur saison. Grâce au départ de Tyrone Smith, ils récupèrent ce choix du premier tour qui a des chances d’être converti par Dre Dean, l’outside linebacker d’Ole Miss. Autre choix possible : Byron Haynes (OLB, Middle Tennessee State)

14 | Green Bay Packers | Tony Bridge, C, Washington
Les cheeseheads ont d’énormes lacunes sur la ligne offensive et récupérer un joueur de ligne quelque soit son poste est possible. Si Bridge est encore disponible, il prendra la direction du Wisconsin. Autre choix possible : Reid Richards (C, USC).

15 | Minnesota Vikings | Jamal Jackson, HB, Minnesota
Les Vikings ont des trous dans plusieurs offensives et défensives qu’il va falloir combler. Difficile donc de savoir sur quel joueur ils vont allé. Jamal Jackson semble être un choix safe vu son Combine réussi. Autres choix possibles : Dave Gooden (HB, Florida), Joey McKee (WR, Texas A&M).

16 | Seattle Seahawks | Morgan Harrison, CB, Arizona State
Les piafs bleu et vert n’ont pas de réelles besoins immédiats mis à part une escouade de cornerbacks quelconque. Plusieurs choix s’offrent à elles et Morgan Harrison peut être l’un de ces choix. Autre chois possible : Landry Howard (CB, Michigan State)

17 | Baltimore Ravens | Lincoln Goldsberry, DE, Indiana
Quoi de plus de normal de drafter un speed rusher pour les Ravens ? Lincoln Goldsberry est tout indiqué pour rejoindre l’armada de Baltimore et reprendre son envol sur l’AFC North. Autre choix possible : Vaughn Griffen

18 | Cleveland Browns | Byron Haynes, OLB, Middle Tennessee State
L’escouade des linebackers est pauvre du côté de l’Ohio, Byron Haynes peut dynamiser tout ça en posant son baluchon chez Lebron James. Autre choix possible : Dre Dean (OLB, Ole Miss)

19 | Washington Redskins | Perry Mayberry, WR, Notre Dame
Quel tueur ou autre violeur va rejoindre les Redskins ? Perry Mayberry pourrait être le nouveau truand de Washington et il sera en bonne compagnie pour apprendre avec Antonio Brown. Autre choix possible : Joey McKee (WR, Texas A&M)

20 | Baltimore Ravens | Rashad Crayton, HB, North Carolina
Après un speed rusher en défense, un running back en attaque avec ce choix 20 du premier tour. Les Ravens vont faire dans le classique et drafter un nouveau running back à côté du magicien Lamar. Autre choix possible : Dave Gooden (HB, Florida State)

21 | Green Bay Packers | Bryce Phelps, OT, LSU
Comme pour le choix 14, les Packers risquent de partir sur un nouveau joueur de ligne offensive en la personne de Bryce Phelps. Autres choix possibles : William Groves (OT, Alabama), Leighton Hollister (OT, South Carolina)

22 | Oakland Raiders | Terrance Chaney, TE, Vanderbilt
La politique du meilleur joueur disponible pour les Raiders après leur choix 11. Terrance Chaney est un athlète hors norme, il a fini premier de toutes les épreuves du Combine sauf le bench press. Autres choix possibles : Dave Gooden (HB, Florida), Rashad Crayton (HB, North Carolina)

23 | Pittsburgh Steelers | David Jennings, CB, LSU
Les defensive backs de Pittsburgh ne sont pas les meilleurs de la ligue loin de là, prendre un cornerback numéro 2 ou 3 est possible pour les hommes de Troy Etienne Polamalu. Autres choix possibles : Jorvante Vincent (CB, Stanford), Landry Howard (CB, Michigan State), Roman Purvis (CB, Purdue)

24 | Kansas City Chiefs | Dave Gooden, HB, Florida
Le meilleur running back des Chiefs est Corey Grant… c’est dire que les besoins à ce niveau sont importants. Gooden peut apporter sa puissance et être un bon complément de Grant qui jouer sur sa vitesse. Autres choix possibles : Rashad Crayton (HB, North Carolina), Jamal Jackson (HB, Minnesota), Artie Clemons (HB, Florida)

25 | Arizona Cardinals | David Jennings, CB, LSU
Avec que quatres cornerbacks, les Cards ont besoin d’en récupérer un à la draft. Jennings peut être le joueur idoine pour la franchise de Phoenix. Autres choix possibles : Jorvante Vincent (CB, Stanford), Landry Howard (CB, Michigan State), Roman Purvis (CB, Purdue)

26 | New England Patriots | DeSean Verdon, DT, USF
Le meilleur pass rusher ou joueur de ligne défensive possible pour les Patriots. Pour animer la chasse au quartebrack avec Winovich et Finley, le tout chaperonné par Ziggy Ansah et Dontari Poe. Autres choix possibles : Vaughn Griffen (DE, SMU), Lincoln Goldsberry (DE, Indiana)

27 | Carolina Panthers | Kevin Humphrey, WR, Oklahoma State
Receveur ou running back de complément pour les Panthers ? Les chatons peuvent s’orienter sur Humphrey qui a été le joueur le plus rapide du Combine avec 4,36 secondes au 40 yards dash. Autres choix possibles : Denard Thornton (WR, Oregon State), Perry Mayberry (WR, Notre Dame), Joey McKee (WR, Texas A&M)

28 | Dallas Cowboys | Otis Rogers, DT, North Dakota State
Le pass rush est exceptionnel du côté de Dallas grâce à Demarcus Lawrence, mais au centre de la ligne défensive, c’est moyen. Le meilleur defensive tackle disponible sera choisi. Autre choix possible : DeSean Verdon (DT, USF)

29 | Indianapolis Colts | J.R. Washington, SS, Central Michigan
La maison de retraite d’Indianapolis a besoin de rajeunissement et c’est pour ça que la venue d’un nouveau strong safety peut améliorer le poste qui est l’un des rares points faibles de l’équipe. Autre choix possible : Richie Baptiste (SS, Vanderbilt)

30 | Philadelphia Eagles | Deion Sherwood, WR, Rice
Alshon Jeffery n’est plus tout jeune et on sait que la franchise de l’amour fraternel cherche à s’en séparer. Prendre un receveur pour le remplacer n’est pas une idée saugrenue. Philly prendra le meilleur receveur disponible. Autres choix possibles : Denard Thornton (WR, Oregon State), Perry Mayberry (WR, Notre Dame), Joey McKee (WR, Texas A&M)

31 | Atlanta Falcons | Timmy Slauson, G, Ole Miss

La qualité de la ligne offensive des Falcons est critique. Sur 5 joueurs, 2 titulaires n’ont clairement pas le niveau NFL et la franchise doit y remédier. Autres choix possibles : Williams Groves (OT, Alabama), Bryce Phelps (OT, LSU)

32 | New York Jets | William Groves, OT, Alabama
Numériquement, il manque des joueurs sur la ligne offensive des Jets. William Groves peut joueur tackle ou guard. Si un meilleur joueur de ligne offensive est disponible à la place de Groves, New York pourrait également le prendre. Autres choix possibles : Bryce Phelps (OT, LSU), Timmy Slauson (G, Ole Miss)

Si proches…

Avant de commencer la saison 9 de la FFF, le front office des Patriots a décidé de venir parler à la presse via le Boston Herald pour faire un bilan de la saison 8 et dresser un portrait des attentes futures sur la saison prochaine.

Le manque d’expérience ?

Le parcours de New England a été très bon durant la saison régulière avec 13 victoires et 3 défaites. Comme très souvent en début de saison, deux défaites sont à signaler contre les Dolphins et les Redskins. L’équipe se cherche en attaque et tâtonne sur plusieurs rencontres. Au final, tout se débloque à partir de la week 6 avec une victoire contre les Giants, qui précède une seconde victoire contre les Jets. La machine est enfin lancée avec notamment l’un des meilleurs joueurs de la saison régulière, Sony Michel.
Le jeune sophomore prend son rôle à bras le corps en attaque en étant le troisième running back avec le plus de yards au sol (1 579 yards) sans jouer le dernier match. Il est bien épaulé par James White qui court pour 840 yards et qui apporte une menace aérienne.
A la réception, Antonio Brown n’aura jouer qu’une seule saison, mais il a prouvé qu’il a encore de l’électricité dans les jambes comme le prouve ses 71 réceptions pour 1 104 yards et 6 touchdowns.
En défense, les Patriots finissent avec la septième meilleure défense en terme de yards encaissés. Cela est du à une secondary qui a su limiter les attaques aériennes. Le quatuor Devin McCourty-Stephon Gilmore-Jason McCourty-Patrick Chung. La ligne défensive n’a pas été exceptionnelle, mais elle a su élever son niveau de jeu dans les moments cruciaux. Avec 9,5 sacks, Dont’a Hightower est le meilleur sackeur de l’équipe, c’est loin de Myles Garrett et consorts, mais le capitaine de défense sert également en couverture de passe comme l’atteste son interception et ses passes déflectées.

En playoffs, New England a réussi un parcours presque parfait en allant battre les Jaguars en divisional round et leur bête noire depuis bien des Maddens… les Ravens de Zolto. Bien entendu, sur le dernier match tout est allé dans le bon sens, un playbook bien construit et qui a su être créatif pour surprendre nos adversaires qui nous connaissent si bien et de la chance…
Au Super Bowl, tout allait bien jusqu’à 21-7 et puis la machine a déraillé avec des pertes de balle très évitables (hein Ryan Izzo…) qui a complètement changé le momentum de la rencontre.

Le Super Bowl a été atteint, malgré un calendrier très difficile et les Patriots se sont prouvés à eux-mêmes qu’ils pouvaient rivaliser avec n’importe qui.

Et maintenant ?

Pour la saison qui arrive, de nombreux ajustements ont été faits dans le roster.
Au niveau des départs, nous enregistrons les pertes suivantes :

  • Devin McCourty
  • Kyle Van Noy
  • Antonio Brown
  • Phillip Dorsett
  • Danny Shelton
  • Cameron Meredith

Pour pallier à ces départs, des arrivées (astucieuses ?) ont été effectué par le front office à la free agency :

Sammy Watkins : l’ancien receveur des Chiefs vient pour remplacer Antonio Brown . Après une saison compliquée, il a l’occasion de se relancer et pour former un trio de receveurs avec N’Keal Harry et Julian Edelman.

Ezekiel Ansah : les Patriots lui offre certainement sa dernière occasion de briller au sein de la NFL. Il doit remplacer Michael Bennett sur la ligne défensive, il aura pour mission d’encadrer Chase Winovich et Artavious Finley

Keith Kirkwood (WR), Martinas Rankin (RT), Christian Covington (DT), Frankie Luvu (OLB), Chase Allen (MLB) vont apporter de la rotation à l’équipe.

La franchise du Massachusetts attendait beaucoup de la draft et elle s’en sort satisfait. Rapide présentation des nouveaux venues :

  • Artavious Finley : le defensive tackle du premier tour est une force de la nature et il va commencer la saison titulaire malgré la présence de Lawrence Guy. Le jeune joueur de Miami doit apprendre et il le fera sur le terrain face aux meilleurs olines du monde.
  • Julian Yates : le très (très) grand safety de Kansas choisit au deuxième tour ne sera pas tout de suite sur le terrain. Encore un peu vert, il aura des minutes grâce à ses qualités physiques hors normes pour son poste.
  • Eli Peters : le quarterback rookie a gagné sa place dans le roster assez aisément face à Jarrett Stidham. Bien plus complet et plus en adéquation avec le jeu des Patriots, il aura également du temps de jeu quand le match sera gagné. Il va apprendre le métier derrière le GOAT.
  • Will Peters : l’outside linebacker de Northwestern a réussi faire son (petit) trou et sera la seconde rotation au poste d’outside linebacker.

L’objectif de la saison 9 pour les Patriots est de se qualifier pour les playoffs tout en remportant de nouveau la division. Le rajeunissement de l’effectif est en route, mais il ne fait que commencer. Comme dit Bill, Do your Job!!!

Mock Draft | Saison 09

La saison est finie depuis la victoire au Superbowl des Eagles sur les Patriots. Chaque équipe est en train de préparer son effectif pour la saison 09 avec la free agency et la draft qui aura lieu lundi soir à 21h.

Voici une mock draft (subjective) sur ce que va choisir chaque GM lors de la draft au premier tour.

Mock draft

1 | Buffalo Bills : Paul Burley, RG, Boston College

L’attaque des Bills se consolide de jour en jour avec notamment les arrivées de Cam Newton et de Keenan Allen. Cependant, pour que cette escouade performe, elle a besoin d’une bonne ligne offensive ce qui n’est pas le cas actuellement. Paul Burley apparaît comme un choix safe surtout vis à vis de son Combine réussi.

2 | Cincinnati Bengals : Josh Griffith, QB, Boston College

Deux joueurs de Boston College aux deux premiers choix de la draft. On sait qu’Andy Dalton n’est plus désiré du côté de Cincinnati et le Front office cherche son remplaçant. La free agency n’est pas heureuse avec les oranges et noirs et il est possible qu’ils jettent leur dévolu sur Josh Griffith pour avoir leur quarterback.

3 | Tampa Bay Buccaneers : Joseph Cannon, DE, UCLA

La franchise de Floride est en manque de pass rush et cela se voit dans son effectif. Avec son Combine amplement réussi, Joseph Cannon est un no brainer pour les pirates !

4 | Carolina Panthers : Jose Wilkinson, DT, Ohio State

Les Panthers ont des besoins dans plein de secteurs différents, mais le centre de la ligne est tellement important. Jose Wilkinson semble tout indiquer pour rejoindre la ville de Charlotte pour cette force de la nature.

5 | Dallas Cowboys : Eli Peters, QB, Houston

La classe de draft des quarterbacks n’est pas très bonne, mais les Cowboys sont dans l’obligation d’aller chercher un joueur à ce poste car, ils n’ont pas de quarterback actuellement. Dallas ira chercher son quarterback dès le premier tour ou attendra le second ou le troisième tour ?

6 | Seattle Seahawks : Brandon Cameron, TE, South Carolina

Les Seahawks ont des besoins, mais au vu de la draft, il est possible qu’il prenne le meilleur joueur disponible et Brandon Cameron remplit ce critère. Tight end complet, il pourra s’épanouir dans l’attaque de Seattle.

7 | Denver Broncos : Dion Jarrett, WR, Wisconsin

Emmanuel Sanders n’est plus tout jeune et les Broncos peuvent être tentés de trouver son successeur. Dion Jarrett a survolé la quasi totalité des exercices du Combine et a prouvé avec Wisconsin qu’il était un receveur explosif.

8 | Kansas City Chiefs : Carlton Greenberry, LT, Miami

Patrick Mahomes est une formidable machine pour rouler sur les défenses adverses. Cependant, il a besoin d’être protégé pour pouvoir disséquer les équipes contre lesquelles il joue. Le côté gauche de la ligne offensive est dépeuplé et il serait intéressant de la renforcer avec Carlton Greenberry.

9 | Detroit Lions : Aaron Widmer, RG, Connecticut

L’ensemble de la ligne offensive est bonne sauf, au poste de guard gauche. Aaron Wider peut résoudre ce problème en étant sélectionner par le GM des Lions.

10 | Oakland Raiders : Ja’Quan Hickman, MLB, Notre Dame

Les Raiders ont des besoins dans l’escouade de linebacker et Ja’Quan Hickman a vraiment tout cassé avec Notre Dame et au Combine. Un choix sur et qui va faire du bien à la défense des Californiens.

11 | Tennessee Titans : Greg Bowe, RT, Clemson

La ligne offensive des Titans est de qualité, mais elle vieillit. Greg Bowe peut être un choix judicieux pour l’avenir de la franchise.

12 | San Francisco 49ers : William Hardy, C, Houston

Richburg n’est plus tout jeune et la ligne offensive des 49ers peut devenir l’une des meilleures dans le futur. Le choix de William Hardy semble être intéressant.

13 | Oakland Raiders : Mike Withrow, C, Arizona State

Pour son second choix, les Raiders peuvent partir sur le rajeunissement de leur ligne offensive. Cette dernière est bonne, mais elle est vieillissante notamment le duo Incognito-Hudson. Le centre d’Arizona State pourra apprendre derrière ces deux joueurs d’expérience.

14 | Miami Dolphins : Craig Carrdine, RT, Wisconsin

Les Dolphins ont beaucoup de besoin et notamment sur la ligne offensive. Craig Carradine peut combler une partie de ces trous et donner une meilleur protection à Josh Rosen.

15 | Los Angeles Rams : Gabe McMillan, DE, Alabama

Malgré Aaron Donald, les Rams ont besoin d’un autre defensive end pour compléter leur ligne défensive. Gabe McMillan a montré à Alabama son aisance dans le pass rush et dans le run stop.

16 | Pittsburgh Steelers : Marcus Osgood, CB, Georgia Tech

Les Steelers ont besoin de defensive backs et leur draft va être axé sur ce thème. Pour commencer la soirée, Marcus Osgood est la cible désignée pour être le premier joueur qu’il drafte.

17 | Minnesota Vikings : Julian Yates, FS, Kansas

Les Vikings n’ont pas un seul free safety dans leur effectif. Il est probable qu’il sélectionne un peu plus haut que prévu un free safety comme Julian Yates car, ils sont dans l’urgence.

18 | Cleveland Browns : Taven French, MLB, Washington State

Les Browns ont déjà une équipe complète qui n’a pas de gros besoins. C’est pourquoi, il est probable qu’elle aille chercher le meilleur joueur disponible en la personne de Taven French.

19 | New York Jets : Cal Kelly, RT, Wake Forest

Sam Darnold a besoin de protection pour s’exprimer et pour que l’attaque avance. Cal Kelly a des chances d’être en vert lors de la saison 9 !

20 | Washington Redskins : Bernard Paul, TE, Rutgers

Derrière Jordan Reed, le poste de tight end n’est pas très fourni au niveau qualitatif. Avec ses qualités de bloqueur, Bernard Paul peut faire du bien à l’ensemble de l’attaque des Redskins

21 | Los Angeles Chargers : Roy White, LG, BYU

Malgré sa passion pour USC, le GM des Chargers décide d’être raisonnable et de solidifier sa ligne offensive avec la venue de Roy White de BYU.

22 | Indianapolis Colts : Roosevelt Divens, CB, Buffalo

L’escouade de cornerbacks des Colts est vieillissante. Le GM d’Indy serait bien avisé de sélectionner une jeune pousse en la personne de Roosevelt Divens.

23 | New York Giants : Joseph Bridge, CB, Duke

Pour accompagner Awuzie et Baker, drafter Joseph Bridge est une bonne idée. En plus, cela poussera Janoris Jenkins à la retraite.

24 | Atlanta Falcons : Randall Rodgers, RE, Penn State

Il n’y a plus beaucoup de pass rush à Atlanta. Randall Rodgers semble être un choix safe pour les piafs de Georgie.

25 | Miami Dolphins : Erik Gardner, LG, Utah State

On continue la reconstruction de la ligne offensive avec l’arrivée du colosse mormon d’Utah State, Erik Gardner.

26 | Arizona Cardinals : Ashley Parson, C, Connecticut

A chaque atelier du Combine, Ashley Parson a fini sur le podium. Cette force de la nature sera un vrai plus pour protéger Kyler Murray et rendre l’attaque encore plus attrayante.

27 | Green Bay Packers : Gio Kirkpatrick, SS, Tulsa

Les Packers ont un besoin immédiat au poste de strong safety et la classe de draft n’est pas très dense. Malgré tout, la tentation d’en prendre un au premier tour est tenace et Gio Kirkpatrick semble tout désigné pour rejoindre les cheeseheads.

28 | Jacksonville Jaguars : Artavious Finley, DT, Miami

Les Jaguars sont réputés pour leur défense et leur draft risque d’être dans la même veine. Au centre de la défense, il y a un trou qu’Artavious Finley peut combler sans difficulté.

29 | New Orleans Saints : Caesar Estrada, OLB, Rutgers

Le GM des Saints n’est pas un fan de la draft mais il va devoir y piocher un joueur. Avec seulement 3 choix durant les 7 tours, il est possible qu’il cherche un joueur plus haut que prévu pour combler un manque. Caesar Estrada peut être cet homme au poste d’outside linebacker.

30 | Baltimore Ravens : Aqeel Lloyd, DE, West Virginia

La défense ultra-agressive est le mojo des Ravens depuis des années. Cela va perdurer dans le temps avec la draft d’Aqeel Lloyd qui va apporter sa vitesse au pass rush de Baltimore.

31 | New England Patriots : Gerald Morgan, DT, Notre Dame

Après la venue de Winovich la saison passée, les Patriots continuent leur opération rajeunissement de la ligne défensive avec la draft de Gerald Morgan de Notre Dame. Il sera bien couver par Lawrence Guy et Ezekiel Ansah.

32 | Philadelphia Eagles : J.D. Manning, DT, Alabama

Les champions en titre ne sont plus tous jeunes à plusieurs positions. Le GM des Eagles risquent de se laisser tenter par la force brute de J.D. Manning à la fin de ce premier tour de la draft.

I’m shippin’ up to Boston

Avec une finale de conférence AFC perdue contre les Ravens, les Patriots continuent, saison après saison, de progresser et de régner sur l’AFC East. Cette off season a été un mélange de continuité et de renouvellement.

Free Agency

Avec les départs de nombreux cadres vieillissants (Edelman, Hightower, White…), la Free Agency était le premier acte du renouvellement voulu par le front office de New England.
La recrue phare est Golden Tate III qui prend la place de WR1 à la place de Demaryius Thomas et occupe également de receveur dans le slot. Calais Campbell est le second ajout majeur à l’équipe. Il doit former un trio solide sur la ligne défensive avec Trey Flowers et Malcolm Brown. Jamie Collins Sr. (OLB), Montravius Adams (DE) et Dan Bailey (K) sont les autres arrivées du côté de Boston.
Adam Butler resigne pour une saison.

Draft

Malheureusement non-présent lors de la draft, le GM a du laisser son équipe drafter pour lui et cela ne s’est pas trop mal passé. Certains choix sont partis en practice squad mais, d’autres joueurs ont su trouver une place parmi les 53 joueurs de l’effectif. Zoom sur ces petites pétites.

Tout d’abord, Crosby Harvey, receveur drafté en fin de premier tour, il apporte un profil absent auparavant dans le roster des Patriots grâce à sa taille imposante et à sa puissance. Dion Bradford est un autre receveur drafté par New England.

Deux rookies se sont ajoutés à l’escouade des running backs. Curry Gaston a été drafté au second tour. Il est dans un profil similaire à Sony Michel. Au quatrième tour, Derek Padrino a été sélectionné et doit remplir le rôle de coureur lourd.

Labrece Austin (CB) et Dre Wilkins (LT) ont également été choisis par les Patriots pour compléter leur roster final.

Avec malice, le front office de Foxborough a réussi à compléter son effectif pour le rendre intéressant même si lors de la Free Agency, ils ont raté leur cible prioritaire, Adam Thielen.

Du changement à New England

En vue de la saison 6 de la FFF qui va commencer d’ici peu, voici un état des lieux des Patriots et de l’effectif présent pour débuter la nouvelle saison.

Sentence irrévocable

Les aventuriers de la tribu Patriots ont décidé de vous éliminer et leur sentence est irrévocable.

Pour commencer cette nouvelle saison, New England a dû dégraisser pour attirer des nouveaux joueurs. Le plus fameux d’entre eux est Devin McCourty. Le safety a fait les beaux jours de la franchise du Massachusetts notamment la saison dernière avec 62 plaquages dont 3 pour perte, 10 passes défendues et 4 interceptions. Il part pour les Raiders pour un dernier challenge. Pour le remplacer, la promotion interne est utilisée, car Duke Dawson va prendre sa place en free safety et DeShun Legree relègue Patrick Chung au poste de strong safety du Pôle Emploi.
Le second départ marquant est celui d’Andy Dalton aka The GOAT, selon MDS. Il a effectué une saison correcte en partageant le temps de jeu avec le rookie, Reid Francis. Il a lancé pour 2 447 yards, 15 touchdowns et 13 interceptions.

Un vent nouveau se lève

Pour combler les différents départs, de nouveaux aventuriers sont apparus dans le camp des Patriots via la free agency.

Le premier d’entre eux est Marcus Mariota qui a besoin d’un nouveau départ après un épisode difficile sous le règne du coach RC. La double menace qu’il représente pour les équipes adverses est un plus dans la future attaque de New England. Pour lui donner de l’aide à conduire cette attaque, le staff bostonien lui a donné une nouvelle cible en la personne de Demaryius Thomas qui a effectué une belle saison 5 avec 30 réceptions pour 675 yards et 5 touchdowns.

La défense a été renforcée avec l’arrivée d’un renfort de poids pour le run stop en la personne de Todd Davis.

L’autre joueur signé est Blake Jarwin (TE).

Stephen Gostkowski et Kyle Van Noy reviennent au bercail après deux belles saisons notamment l’ancien linebacker de BYU qui avait été le meilleur plaqueur de la saison 5 des Patriots avec 81 plaquages dont 14 pour perte et 2 sacks, 3 passes défendues, 1 fumble forcé et 2 interceptions.

Guy « Minitron » Roux

Il n’y a pas que la free agency dans la vie, la draft est également un bon moyen de se renforcer.

Au premier tour, les Patriots ont sélectionné Gregory Perkins, outside linebacker de Louisville. Il sera titulaire à cette position, poussant Dont’a Hightower sur le poste de defensive end où ce dernier apportera toute son explosivité et sa mobilité. Au second tour, Louis Woods d’Eastern Michigan fut sélectionné, il sera le back-up de Duke Dawson Jr. au poste de free safety.

Les autres joueurs choisis lors de cette draft sont Andrew Olsen (WR), A.J. Perez (TE), Joey O’Connell (C), Dion Scantlebury (DE) et Chance Retkofsky (MLB). En outre, deux joueurs non draftés rejoignent le roster des champions de la division AFC East. Il s’agit de Zac Chandler (LT) et de Leo Lawson (OLB).

Parmi ces sept autres rookies, Dion Scantlebury, A.J. Perez et Leo Lawson sont les seuls à pouvoir avoir un impact réel dès le premier match de la saison régulière contre les Dolphins.

Fin de carrière du GOAT et début d’une nouvelle ère

Une page de l’histoire des Patriots s’est tourné après la fin de cette quatrième saison en Ligue FFF. En effet, Tom Brady a décidé de mettre fin à sa carrière à 41 ans.

Une dernière tournée…

Pour cette dernière saison, le futur Hall Of Famer a encore sorti une très belle saison avec les siens et il était parmi les meilleurs quarterbacks. Il lance pour 3 894 yards (4e total de la ligue) pour 32 touchdowns et 12 interceptions tout en étant le passeur le plus précis avec 77,2% de réussite dans ses passes.

Il emmène avec lui la meilleure attaque de la ligue en terme de points marqués avec 31 points marqués par match. Cette escouade offensive est la quatrième meilleure du championnat en yards par rencontre avec 334,3 yards et la douzième à la passe avec 212,1 yards. Un trio de receveurs s’est détaché cette année, il est composé de Chris Hogan (1 009 yards en 48 réceptions), Julian Edelman (893 yards en 59 réceptions) et de Rob Gronkowski (722 yards en 54 réceptions).

Le jeu au sol n’est pas en reste en étant le troisième plus prolifique de la ligue avec 122,1 yards de moyenne par match. C’est un monstre à deux têtes composé du rookie Sony Michel (1 125 yards en 201 courses) et James White (750 yards en 118 courses). Michel a même été élu rookie offensif de la conférence AFC et a été parmi les meilleurs running backs de la conférence.

La défense a fait parti du top 5 statistiques dans la plupart des catégories telles que les points pris, les yards encaissés, les yards à la passe et les yards à la course par match.
Le meilleur plaqueur est le rookie Ja’Whaun Bentley avec 61 plaquages dont 2 sacks. Les deux meilleurs intercepteurs ont été les frères McCourty avec chacun 8 passes interceptées.

Malgré tout certains points restent à améliorer tel que les turnovers a provoqué et notamment les fumbles forcés. Duron Harmon a été replacé en linebacker en playoffs sur certaines phases de jeu pour provoquer des pertes de balle et cela a déjà porté ses fruits notamment lors des wildcards.

Au final, les Patriots finissent avec un bilan de 14 victoires pour 2 défaites et on perdu en finale de division contre les Ravens futurs perdants du Super Bowl.

Une nouvelle aventure

L’ère de Tom Brady finit, il faut trouver un remplacement pour commencer par un nouveau cycle. Son remplaçant est l’ancien joueur des Bengals, Andy Dalton. Laissé libre par Cincinnati, Dalton a fini avec 3 540 yards, 31 touchdowns et 35 interceptions la saison passée. Il n’est pas la pour remplacer Tom Brady sur le long terme mais il est plutôt là pour passer le témoin au futur de la franchise. Le staff de New England ne veut pas qu’il possède les mêmes statistiques que Tom, mais son style de jeu est parfait pour l’avenir de proche de la franchise.

D’autres joueurs sont venus renforcer l’effectif durant l’intersaison en attendant la prochaine draft des rookies.

  • Dez Bryant (WR), auteur de 33 réceptions pour 483 yards et 3 touchdowns
  • Derrick Morgan (LOLB), auteur de 4 plaquages dont 1 sack
  • Shea McClellin (ROLB), auteur d’un plaquage
  • LaAdrian Waddle (LT)

Allo Houston ? Nous avons un nouveau shérif !

La saison 1 de la FFF a été compliquée pour les Texans avec un bilan de 5 victoires et 11 défaites mais cela est insuffisant pour les actionnaires qui décident de virer le propriétaire après cette année compliquée.

Retour sur la saison 1

Cette première année fut mouvementée pour Houston. Elle a commencé avec le chti’mi aux manettes mais ce dernier abandonne trop vite le navire après neuf semaines de compétition et part vivre dans la fastueuse ville de San Francisco… Son remplaçant (Captain CPU) n’a pas été beaucoup plus brillant en ne faisant pas remonter la franchise dans les hauteurs de la conférence AFC.

DeShaun Watson a vécu une saison rookie compliquée avec 3 598 yards, 20 TD et 25 interceptions à la passe (64% de précision) et 376 yards, 1 TD à la course alors qu’il était attendu comme une grande promesse. Malgré tout, Minitron décide de lui faire confiance pour la saison à venir grâce à deux premiers matchs de présaison assez convaincants malgré quelques petites erreurs. Lamar Miller a fait une saison correcte avec 976 yards et 10 TD à la course tout comme DeAndre Hopkins avec 919 yards parcourus mais il n’a capté que 49 passes… C’est Will Fuller V qui a réceptionné le plus de passes avec 54 passes catchées. Tout comme Watson, le propriétaire Minitron veut faire de Miller et Hopkins les deux fers de lance de la franchise texane et a donné les pleins pouvoirs au coach O’Brien pour faire briller ces deux playmakers.

Du côté de la défense, le front office veut se baser sur trois joueurs pour la prochaine saison. J.J. Watt, l’âme de la franchise, qui a sorti une petite saison avec seulement 24 plaquages et 3 sacks, Jadeveon Clowney qui a confirmé les espoirs placés en lui avec 57 plaquages, 10 sacks, 1 interception, 1 fumble forcé et un fumble recouvert pour 1 touchdown et enfin Benardrick McKinney auteur de 88 plaquages, 3 sacks et 5 interceptions.

Objectif playoffs

Pour la saison 2 de la FFF, l’objectif principal du nouveau propriétaire est la qualifications en playoffs tout en développant ses jeunes pousses.

Malgré un effectif de qualité, les Texans ont des besoins dans plusieurs secteurs. La ligne offensive doit être renforcée pour mieux protéger Watson et améliorer le jeu de courses. En outre, la défense doit être améliorée au postes de cornerbacks, free et strong safeties car malgré des joueurs intéressants ce secteur reste moyen et un renouvellement serait un plus pour la franchise. Pour faire franchir un palier à la franchise, le front office compte utiliser le marché des agents libres ainsi que la draft.

Une nouvelle saison palpitante nous attend dans la moiteur du Texas !!