Auteur : Tomasson

Prof d'histoire géographie à Toulon.

Les broncos retournent à l’écurie

A nouveau, l’aventure des Denver Broncos en Playoffs de FFF aura tourné court. Une défaite sur le fil face à de très bon Jets, et c’est les vacances!

Mais avant d’aller skier dans les rocheuses, on fait le bilan !

Bilan comptable

10 victoires, 6 défaites. Comme l’an dernier en fait. Peu de gros accrochés au palmarès, quelques roustes bien méritées et un bilan de 3-3 dans les matchs de division. Pourtant la première partie de saison avait été idéale, l’équipe affichant un bilan de 8-2 lors de la Week 10. Mais le coach est parti en vacances et surtout le calendrier s’est corsé. La qualification pour les playoffs n’est obtenue qu’en week 16 avec une très surprenante victoire du CPU face au rival Vehel.

On va retenir la victoire en AFC West, objectif affiché dans le bilan de la saison dernière, tout en reconnaissant que ce résultat repose d’avantage sur la régression des Raiders et le mauvais début de saison de Chargers.

L’Attaque (22pts/g 11th | 272yards/match 21th)

A la passe | 29eme attaque | 149 yards/match | 60 sacks subis
Kirk Cousins est arrivé dans le Colorado en milieu de saison( contre un 2eme TDD), poussant Case Keenum vers la sortie. Malgré un baisse des résultats, Kirk donne satisfaction, ne commettant pas des fumbles sur la moitié des sacks encaissés, et étant capable de lancer un ballon à plus de 30 yards.

A la réception le manque de vitesse en profondeur s’est fait sentir, mais l’escouade semble prometteuse avec Parsons et Cutton auteurs de saisons solides. E. Sanders sera agent libre cet intersaison. Coté TE c’est la déception, peu de chiffres et une longue blessure pour Butt, qui n’aura pas confirmé sa bonne saison 2018.

Le pass block aura été très irrégulier, à l’image des tackles Bolles et Strzelczyk capables d’autoriser 6.5 sacks à eux deux aux les modestes edges rusher des Jets en PO.

Au sol | 124yards/match | 4th
Le jeu au sol aura été la grande satisfaction de l’année. Le détonateur aura été l’inattendu Royce Freeman avec 1412 yards et 12 TDs en 6.9 yard de moyenne! Philip Lindsay, blessé 7 matchs n’a pas eu le même impact, mais reste le parfait complément à la puissance de Freeman, apportant sa vitesse sur les tracés flat et les courses extérieur. La ligne offensive est dans le jeu au sol irréprochable, ouvrant des brèches dans toutes les défenses de la ligue.

La défense | 17pts/g 7th | 260yards/match 21th)

Contre la passe 201yards/match | 64 sacks, 8th | 26 Int, 17th
La grande force de cette équipe, est comme affiché sur la photo de couverture, la ligne défensive. Chubb et Miller franchissent tous deux la barre des 20 sacks (respectivement 25 et 20). Bradley Chubb, pour sa deuxième saison, échoue à une place du titre de meilleur défenseur en AFC. Les Dt sont plus en retrait, le rookie Allen apportant 5 sacks comme Derek Wolfe. Ce dernier quittera le colorado en la fin de saison, trop cher pour son rendement.

Les linebackers ne font pas d’éclats, mais restent solides, B.Marshall obtenant son billet pour le proBowl, quand Goodson, récupéré en Fa en début de saison sera prolongé. Todd davis Lolb (84ovr) sera quand à lui échangé ou coupé, trop cher pour son faible rendement.

Le secondary à livré des performances très mitigées cette saison. Les corners en particulier on parfois énormément déçus, en particulier Roby sensé être au top de sa carrière, qui s’est fréquemment fait enrhumer. Malgré ses 17 passe déviées, Chris Harris semble sur le déclin, parfois complètement à la rue, il s’est plusieurs fois montré décisif (contre les colts par exemple). Il est résigné pour un contrat d’un an, son rôle sera probablement réduit.

Les safetys ont livrés une très bonne prestation, replacé en Strong après un an en Will, Sua cravens obtient son billet pour le pro bowl avec 7 interceptions souvent décisives.

Moins flashy, Simmonds se montre également très solide.

Contre la course | 59yards/match, 2nd
Quelle saison pour le run stop! Difficile de courir contre Denver cette année. Le crédit peut être mis à toute l’équipe, même si Chubb, Miller, Marshall et les deux safetys sont les principaux responsables de cette performance.

Bilan de la draft 2019

  • Parsons | WR | 86 OVR | 21th pick, 1er tour | 900 yards, 8 TDs, développement upgradé vers star ;
  • Strzelczyk | RT | 76 OVR | 2e tour | 17 sacks, difficile de trouver de bons tackles, en tout cas c’est mieux que l’an dernier ;
  • Allen | DT | 75 OVR | 3e tour | 15 tackles, 5 sacks, de belles performances, titulaire toute la saison.

Les autres rookies n’ont pas eu leur chance, mais certains pourraient voir le terrain après le départ de vétérans du Superbowl 50.

Finalement une saison positive, l’objectif est atteins mais sans plus.

Pour la saison prochaine, le calendrier devrait être plus difficile, Vehel aura forcément un meilleur effectif, Nouanda joue de mieux en mieux, et les Chargers sont très dangereux. Donc conserver l’AFC West et terminer sur le même bilan serait très satisfaisant, puis ensuite enfin passer un tour de PO….

Un gros merci aux adversaires de FFF et aux rivaux de AFC West.

Les Broncos font le bilan

A la suite de la défaite sans appel face aux Patriots, John Elway et son équipe font le bilan de l’équipe sur la première saison de FFF pour préparer les suivantes.

Bilan de la saison régulière
10 victoires dont les Texans et Bengals rivaux pour les WC. Le ticket pour les playoffs arraché lors de la dernière journée est perçu comme une vraie réussite. La défaite en playoffs, au vu des blessures et de l’adversaire n’est pas reprochée au staff.

Bilan statistique
17eme attaque et 7eme défense, avec un ratio de points et de turnovers dans le vert. La défense est dans les meilleures de la ligue, en particulier pour les sacks et les interceptions, elle peut s’attribuer beaucoup de victoires.
L’attaque se montre plus poussive et a souvent calée face à de grosses défenses.

L’attaque
Case Keenum réalise une saison relativement solide pour sa première année dans le Colorado et termine même Probowler. Si ses lancers sont précis, il a commis 14 fumbles sur des sacks, un total beaucoup trop élevé. Le front office estime qu’il fait l’affaire en franchise QB, il lancera la balle en S2.

Cotés receveurs, les chiffres ne sont pas fameux, Emmanuel Sanders semble sur le déclin mais reste à un haut niveau. Le depart de Demarius Thomas (pour un 4TDD ET 6TDD aux bills) à permit de donner du temps de jeu aux rookies prometteurs Sutton et Hamilton. Très belle saison du TE Jack Butt (8TD) qui part lui aussi jouer le Probowl mais se blesse en fin de saison.

La ligne offensive a pu réaliser de belles prestations sur le Run Block, mais se montre faible pour protéger le lanceur (68 sacks autorisés). Si Leary (LG) et Paradis(C) sont solides, Veldheer (RT) ne sera plus ici l’an prochain. L’ancien 1st rd pick Gareth Bolles (LT) est trop irrégulier face aux pass rushers adverse pour justifier son statut.

Dans le Backfield, Philipp Lyndsay aura été la seule satisfaction à se poste, apportant beaucoup de vitesse en débordement et sur des passe courtes, il est de plus sélectionné pour jouer le ProBowl en tant que Punt retourner. Freeman aura à nouveau sa chance dans le rôle du gros bourrin, mais devra franchir un palier.

La défense
La recette de cette saison= un gros pass rush, avec un secondary qui ne laisse pas la place à l’erreur. A noter le passage réussi en cours de saison en un schéma 4-3.

Beaucoup de sacks par Von Miller (21) et le rookie Chubb(18)(rookie defensif AFC) qui sont la force de cette équipe de Denver. D. Wolff (DT), lorsqu’il n’est pas blessé, apporte de la pression depuis l’intérieur.

Derrière la ligne, Brandon Marshall(Mlb) se montre précieux contre la course et la passe, tout comme celui qui était SS remplaçant en début de saison, Sua Cravens (ROLB) (7 int chacuns). Todd Davis (Lolb), trop limité contre la passe, n’a pas montré grand chose.

Les cornerbacks ont joué à un très haut niveau, Roby et Harris jr (seul défenseur au Probowl) sont selon moi un des meilleurs duo à ce poste, ils ont interceptés de nombreux ballons (15 INT, et 26 PD à eux deux), souvent à des instants décisifs. Coté Safety, c’est pas flashy mais très solide dans tous les aspects du jeu.

Conclusion et en vue de la offsaison..
Les Broncos ont les moyens de s’améliorer (en attaque principalement, sur toutes les lignes), mais doivent faire attention à ne pas perdre leurs qualités de bases. L’effectif est plutôt âgé, avec beaucoup de vétérans du Superbowl 50, qu’il faudra prolonger à la fin de la saison prochaine. Vivement la draft pour apporter du sang neuf.

Objectif saison 02 | Vehel avec sa team de papy sera peut être atteignable. Je me mefie beaucoup de @Yoann7213, très difficile à jouer et qui dispose d’un bel effectif. @Nouanda fera beaucoup mieux qu’en saison 01 mais ne devrait pas jouer les premiers rôles.

C’est ambitieux, mais remporter l’AFC West est donc l’objectif pour la S2.