Auteur : Wacil

Jacksonville se renforce à la draft

La draft est passée, les talents de la dernière saison de CFB (ndlr : College Football) ont tous trouvés une terre d’accueil. 7 d’entres eux ont rejoint une équipe qui se démarque des autres, les vainqueurs du Super Bowl LII, les Jacksonville Jaguars. Qu’il est dur pour un rookie de s’intégrer au sein d’un locker room de champion. Voici une présentation de 4 d’entres eux.

Baker Mayfield | QB | Oklahoma

Sélectionné au 23ème choix du premier tour, le talent brut venu d’Oklahoma fera tout pour disputer une place de titulaire à Blake Bortles.

Daniel Bentley | S | Michigan

Sélectionné au 22ème choix du second tour, le dynamique joueur passé par EMCC apporte une certaine polyvalence qui rappelle un certain Deone Bucannon. Son passage au poste de MLB est à surveiller.

Jermaine Blake | S | Florida Stade

Sélectionné 32ème choix du troisième tour, le natif de l’état de Floride ne quitte pas son état d’origine et sera très probablement titulaire dès le début de saison. Le board apprécie beaucoup son intelligence dans la zone couplée à sa vitesse.

Svondo Sanborn | OLB | Nebraska

Sélectionné au 10ème choix du second tour, le fils de l’ancienne gloire de la NFL était pourtant prévu comme un bust par les analystes. Jacksonville a confiance en lui et en sa capacité à apprendre de joueurs comme Calais Campbell. Il ne devrait pas être starter dès le début de saison, mais c’est une superstar en devenir.

RG3, le retour

Du changement en Floride ? Quelques jours après les déclarations du GM Wacil plaçant toute sa confiance en Blake Bortles, la franchise de Jacksonville fait un mouvement étonnant avec la signature d’un quaterback en Free Agency.

Que des numéros 10 aux Jaguars

Avec le départ de Chad Henne, Blake Bortles avait besoin d’une doublure voir deux en cas de blessures. Néanmoins, il s’agît de bien plus qu’une doublure : Robert Griffin III fait son retour dans un roster NFL. Celui qui avait été élu rookie of the year en 2012 portera le numéro 10 et sera en concurrence avec Blake Bortles.

"Notre objectif est de maintenir une certaine compétition – saine – au sein de notre roster. Blake Bortles est notre quaterback titulaire et nous avons gagné un Super Bowl avec lui, mais il serait injuste à nos yeux de ne pas offrir une chance à RG3. Cette Off-Season et les matchs de préparations sauront nous décider".

Il ne reste plus qu’une semaine avant la fin de la phase de Free Agency et le début de la Draft 2018, aurons-nous droit à de nouvelles surprises ?

Jacksonville entre dans l’histoire

3 matchs pour l’histoire, et 3 performances historiques. Tout le monde a déjà entendu offense wins games defense wins championships. Les Jacksonville Jaguars l’auront très bien compris en cette saison 2018. Meilleure attaque lors des 16 premiers matchs, la défense des Jaguars a su élever son niveau et se montrer très dominante pour les trois derniers matchs de la saison. Jacksonville est sorti vainqueur du Super Bowl après avoir défait Minnesota (18-41).

Blake Bortles a eu sa bague, et les critiques ne peuvent que respecter cet homme ainsi que l’équipe derrière lui.

Le nouveau slogan des Jacksonville Jaguars est d’ailleurs annoncé dès maintenant, merci à Jalen Ramsey.

We gon’ win this bee.

Le Birdgang et Fitzgerald, la fin d’une histoire ?

La saison régulière arrive à son terme et c’est une nouvelle saison décevante pour la franchise du désert, les Arizona Cardinals. L’équipe menée par Bruce Arians n’aura donc pas réussi à renouer avec le succès et la blessure de Larry Fitzgerald n’aura probablement pas égayé les fans. Le futur hall of famer qui aura porté le numéro 11 de la franchise pendant plus de 14 ans arrive au terme de son contrat et la question de son avenir est encore en suspend. Retraite ? Prolongation ? Ou pour la première fois, sera-t-il un Agent Libre ?

Murmures

Sa décision pourrait créer beaucoup de mouvement dans la ligue. Malgré son âge (35 ans), Larry Fitzgerald est encore un excellent receveur qui excelle partout sur le terrain, le slot étant cependant devenu sa zone de prédilection.

Il se murmure autour de la ligue qu’une franchise attend avec impatience de connaître le statut du natif de Minnesota… Il pourrait s’agir des Jacksonville Jaguars et de leur General Manager Wacil.

Jaguars | 10, 100, 1000…

Arrivé en week 8, un meeting a été organisé par le GM Wacil afin de réunir le 53 man roster et le coaching staff suite à une première moitié de saison très mitigée d’un point de vue défensif. Il était temps d’une mise au point avant la réception des Cincinnati Bengals en week 9. Autant dire que ces quatre heures de discussion ont porté leur fruit, le résumé donnera plus de détails mais les Sacksonville s’est enfin réveillé ! Voici quelques chiffres sur les chiffres à retenir.

10 | Pour clôturer les 8 premiers matchs de la saison, la défense a plaqué au sol Andy Dalton pas moins de 10 fois. Calais Campbell sort un match hors norme avec plusieurs TFL, il monte ainsi à 8.5 sacks sur la saison, leader de la franchise.

100 | Sans doute pour la première fois de la saison, les Jaguars ont limité le jeu de course adverse à moins de 100 yard notamment en blessant Jeremy Hill. Le rookie Mixon n’aura rien pu faire et ses courses n’auront servies qu’à manger la montre.

1000 | A l’occasion de ce match, Leonard Fournette est sorti pas moins de 4 fois sur blessures ! (ndlr : 98 en injury et environ 85 en toughness pourtant). Il trouvera quand même le moyen de dépasser la barre des 1 000 rushing yards cette saison, avant de laisser du temps de jeu à Chris Ivory et TJ Yeldon.

You are soft

S’il y a bien une chose sur laquelle tout le monde est d’accord en ce qui concerne la NFL et le pro football, c’est que les grandes gueules se trouvent souvent du côté de Jacksonville. Jalen Ramsey, qui a récemment enregistré 2 INTs et 1 FR contre les Jets, n’en finit plus de parfaire son trashtalk face à ses différents adversaires.

Alors, du côté de l’équipe communication des Jacksonville Jaguars, nous avons eu l’idée de le mettre à l’honneur pour présenter tous nos futurs résumés vidéos.

Une nouvelle cible pour Bortles

La saison régulière approche à grand pas, les effectifs sont écrémés pour atteindre la limite de 53 joueurs mais des mouvements ont tout de même lieu. La week 2 de cette pré-saison a vu apparaître une vague de signature d’agents libres et l’un des gros noms qui a circulé un peu partout dans le pays est celui du tout "fraîchement" cut par Pittsburgh, Ladarius Green. L’ancien #89 des Chargers et Steelers signe donc un contrat d’un an avec les Jaguars de Jacksonville pour un salaire avoisinant les $6.00M sans bonus.

Numéro 87

Ladarius Green, tight end de l’université de Louisiana-Lafayette, lors de la NFL Combine en 2012

Le très dynamique tight-end portera le numéro #87 sauf si son numéro fétiche (#89, ndlr) se libère d’ici le season opener. Il prend immédiatement la place de starter et espère rapidement devenir une des principales cibles du jeune QB Blake Bortles.